Benoît Tiers reprend la casquette digitale d’Yves Tyrode à la SNCF

ManagementNominations
benoit-tiers-sncf
3 40

Benoît Tiers prend les rênes du digital à la SNCF. L’ancien CTO de Sanofi succède – avec des attributions élargies – à Yves Tyrode, parti pour la BPCE.

À la SNCF, le nouveau capitaine de bord du digital s’appelle Benoît Tiers.

L’ancien CTO de Sanofi, qui a également piloté la DSI d’Areva, prendra ses fonctions le 12 septembre 2016 en tant que directeur général « digital & systèmes d’information » du groupe ferroviaire.

L’intitulé de son poste laisse entrevoir des responsabilités élargies par rapport à celles de son prédécesseur Yves Tyrode, dont le départ destination la BPCE est acté depuis fin juin.

Benoît Tiers aura en l’occurrence le rang de DG au sein d’une double entreprise Réseaux et Mobilités, avec une holding de tête et un effectif de 150 000 collaborateurs, comme le souligne CIO.

Sa principale mission sera de piloter le programme #DigitalSNCF, que le groupe avait présenté début 2015 dans le cadre de la nouvelle organisation mise en place avec la fusion SNCF – RFF, avec un budget de 450 millions d’euros sur 3 ans.

À cette occasion, Yves Tyrode, auparavant DG de la branche Voyages-SNCF.com, avait pris la casquette de CDO chargé de coordonner les efforts de l’ensemble des DSI du groupe. Avec plusieurs projets thématiques : haut débit mobile dans les trains (Net.SNCF), gestion des données voyageurs (Flux.SNCF), marketplace d’applications thématiques (Store.SNCF), financement des start-up (Digital SNCF Ventures) ou encore open data.

Entré en 1983 chez Sogidec, Benoît Tiers aura passé une dizaine d’années au sein d’une autre SSII : Euriware. La société n’était pas encore tombée dans le giron de Capgemini quand il y a pris, en 1994, la direction de l’activité d’exploitation / maintenance, assurant notamment le montage du contrat d’infogérance globale du site de Cogema – La Hague, à l’époque le plus grand site industriel infogéré d’Europe.

Nommé P-DG en 2001, il avait rejoint Areva quatre ans plus tard, menant à bien la fusion des SI de quatre pôles d’activité. Directeur technique chez Sanofi entre 2009 et 2013, il y a, entre autres, déployé la stratégie de sourcing.

Le dernier poste sur son CV est celui de directeur de la transformation digitale chez CMA CGM. Une fonction qu’il occupait depuis mars 2014 et qui l’a amené à piloter un projet SAP touchant les métiers de la finance, des RH et des achats.

Crédit photo : groupe SNCF


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur