Berners-Lee expose sa vision du Web du futur

Mobilité
Information - news

Selon le père d’Internet, les applications Web de prochaine génération pourraient faire du tort à Google

Selon Sir Tim Berners-Lee, Google risque de devoir s’écarter lorsque la prochaine vague de technologies Web fera son entrée.

Dans un entretien avec The Times Online, le père du Web explique comment les efforts entrepris par Google pour améliorer la navigabilité d’Internet pourraient être réduits à néant par le “Web du futur”.

Selon l’homme qui a mis au point le World Wide Web en 1989, le Google du futur sera un “méga mashup” où la connectivité Web sera intégrée dans chaque élément de donnée.

“Dans le Web sémantique, c’est comme si l’on donnait à chaque élément de donnée une longitude et une latitude sur une carte et que chacun pouvait les combiner et les utiliser pour différentes choses”, explique-t-il.

Imaginez que deux choses totalement différentes – vos relevés de banque et votre calendrier – parlaient le même langage et pouvaient partager les informations entre elles.

“Vous pourriez en mettre une au-dessus de l’autre et vous verriez apparaître toute une série de points vous indiquant à quel moment vous avez dépensé votre argent.

“Si vous n’êtes pas sûr de l’endroit où vous étiez lorsque vous avez effectué une transaction donnée, vous pouvez placer votre album photo au-dessus du calendrier pour vous rappeler que vous avez utilisé votre carte de crédit au moment où vous preniez des photos de vos enfants dans un parc de loisir. Vous pourrez ainsi savoir que cette transaction ne donne pas lieu à une déduction fiscale.”

Les sites de réseaux sociaux tels que Facebook et MySpace pourraient également devenir uniques en leur genre car une multitude de réseaux sera alors disponible.

“Pour le moment, les internautes se passionnent pour tous ces contacts établis entre les personnes – pour des raisons évidentes, car les personnes sont importantes”, ajoute Sir Tim.

“Mais je pense que dans quelques temps, ils prendront conscience qu’il est possible de connecter de nombreuses autres choses via le Web.”

Traduction de l’article Berners-Lee calls time on Google de Vnunet.com en date du 14 mars 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur