Bertelsman déploie Chapitre.com sur son réseau de librairies en France

Mobilité

La librairie numérique Chapitre.com passe du statut Web au modèle “brick and mortar”.

Chapitre.com va passer du statut de marque 100% Web au statut d’enseigne commerciale plutôt “brick and mortar”, à la suite de son adossement au groupe Bertelsman. En effet, fin 2007, le groupe allemand de communication a pris une participation de 49,5% dans la librairie en ligne pour un montant non précisé.

La société pionnière de l’Internet marchand français va attribuer sa marque commerciale au réseau physique de vente de livres de DirectGroup France (dont les enseignes Privat, Alsatia Place Media, Forum Espace Culture), rattaché au puissant groupe de communication allemand. Pas moins de 70 librairies vont basculer sous la marque fédératrice Chapitre.com dans le courant de l’année 2008 (ou du moins, le nom d’origine des enseignes seront placés en second plan).

Pour Chapitre.com dont la création remonte à 1997 et initialement positionné sur la vente de livres anciens (dorénavant, 65% de son chiffre d’affaires se fait sur les livres neufs), cette alliance avec DirectGroup est considérée comme son vrai passage au XXIème siècle.

“L’objectif est d’établir une stratégie globale, y compris sur le volet numérique, et de faciliter la communication sur ce réseau de distribution, qui est le deuxième en France derrière la Fnac selon un classement établi par Livres Hebdo”, explique Juan Pirlot de Corbion, PDG et fondateur de Chapitre.com, que Vnunet.fr a rencontré lundi 17 mars sur le Salon du Livre.

Une carte commune de fidélité clientèle

Des synergies vont être progressivement mises en place avec des clubs de livres comme France Loisirs et Le Grand Livre du Mois (près de 5 millions de membres), ce qui constitue une autre branche d’activité de DirectGroup. Une vingtaine de librairies rattachées au réseau du groupe disposent déjà d’un espace dédié France Loisirs.

Dans le même état d’esprit, il sera possible de récupérer les livres commandés sur Chapitre.com dans ce bouquet de librairies physiques d’ici la fin du printemps. Autre idée qui va se concrétiser rapidement et qui symbolisera également cette union entre le commerce physique et le commerce électronique : l’instauration d’une carte de fidélité commune estampillée Chapitre.com.

En 2007, Chapitre.com, qui dispose d’un effectif d’une cinquantaine de personnes, a réalisé un chiffre d’affaires de 14,6 millions d’euros, tout en montrant “rentable depuis trois ans“.

Chapitre.com, canal de vente grand public des articles du CNRS
Chapitre.com a signé un accord de commercialisation des articles issus de la recherche de l’Institut de l’information scientifique et technique (Inist), rattaché au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). A terme, le libraire en ligne pourra commercialiser 10 millions d’articles issus des revues scientifiques (300 000 en l’état actuel). Chaque article à l’unité sera facturé entre 19 et 22 euros. Le client recevra une reproduction papier du document au format A4 de sa commande. “Nous proposons cette prestation à partir d’un canal de vente grand public. C’est là l’originalité”, assure Juan Pirlot de Corbion. Le PDG fondateur de Chapitre.com ne s’interdit pas de commercialiser ce type de documentation scientifique ou travaux universitaires en collaboration avec d’autres établissements.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur