La bêta du navigateur Google Chrome 5.0 débarque à toute vitesse

Cloud

Annoncée comme étant de 30 à 35% plus rapide que la précédente version, la bêta de Google Chrome 5.0 intègre nativement Flash mais fait la part belle au HTML 5.

Alors que la version 4.0 de Google Chrome est sortie en janvier dernier, la firme de Mountain View ne perd pas de temps : elle vient de dévoiler la bêta de la version 5.0 de son navigateur, disponible pour les OS Windows, Mac OS X et Linux.

Google Chrome 5.0 fait preuve de célérité : les performances de son moteur JavaScript ont clairement été revues à la hausse. En se basant sur les résultats des tests V8 et SunSpider, Google affirme que la rapidité d’exécution est de 30 à 35% supérieure aux performances enregistrées par la précédente version du navigateur.

Par ailleurs, Chrome 5.0 fait aussi le plein de nouveautés. Comme promis, le plug-in Flash, tant décrié par Apple et Steve Jobs, sera désormais nativement intégré au sein du navigateur, ce qui n’empêche pas la bêta de Chrome 5.0 de mieux supporter le HTML 5.

Ainsi, cette mouture utilise le HTML 5 pour mettre en avant deux nouvelles fonctionnalités : la géolocalisation et le “glisser-déposer” d’un fichier depuis le bureau.

Les API de géolocalisation offrent ainsi aux services Web de mieux localiser l’internaute pour lui proposer des informations plus personnalisées.

Par ailleurs, la synchronisation des favoris entre plusieurs instances du navigateur a été étendue aux thèmes et aux préférences (choix de l’écran de démarrage, langue, page d’accueil, réglages).

La technologie Web Sockets fait aussi son apparition : elle permet d’optimiser les communications entre le navigateur et le serveur.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : Navigateurs : le nouvel assaut


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur