Bibliothèque Europeana : qui veut numériser des millions ?

Cloud
logo Europeana

Les dernières recommandations de l’Union européenne suggèrent des partenariats public-privé et l’unification des politiques de protection des droits d’auteur pour contribuer à l’enrichissement de la bibliothèque numérique européenne Europeana.

L’Union européenne incite ses Etats membres à contribuer à la dématérialisation et à la centralisation consécutive du patrimoine culturel sur la plate-forme Europeana, bibliothèque numérique qui regroupe actuellement 19 millions de contenus. L’objectif est d’atteindre les 30 millions à l’horizon 2015.

En première ligne, l’Allemagne, la France et l’Italie pourraient faire figure d’ambassadeurs dans cette démarche d’agrégation de livres, journaux, photographies, films, partitions musicales et oeuvres artistiques.

De l’avis de Neelie Kroes, commissaire européenne chargée de la question, le Vieux Continent “dispose de ressources incomparables” disséminées dans les réserves des musées et les collections des institutions culturelles.

Investie de sa mission le 8 novembre 2007, la Fondation pour la bibliothèque numérique européenne répertorie aujourd’hui 19 millions d’éléments dans les rayonnages virtuels d’Europeana.

Il en manque 11 millions pour remplir l’ambitieux objectif fixé par l’entremise d’une recommandation écrite, alors que la préservation et la transmission de la culture relèvent désormais d’un enjeu crucial, l’accès à la connaissance par Internet ayant acquis le statut de liberté fondamentale.

Il s’agira toutefois d’adjoindre au financement public l’abondance promise d’initiatives privées, dans le cadre d’un processus de numérisation coûteux en temps comme en fonds monétaires.

L’unification des politiques au sein des Etats membres, notamment en matière de protection des droits d’auteur, assurera la diffusion sans heurts des ouvrages ainsi sauvegardés sous forme électronique.

C’est en ce sens que la mission gouvernementale en charge de l’open data a institué la Licence Ouverte, destinée à faciliter la mise à disposition du public de telles données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur