Biens d’équipement : ça flotte du côté des tablettes et des smartphones

ChromebookPoste de travail
GfK
1 1

Selon le baromètre GfK Temax du 3ème trimestre 2015, les secteurs de l’électronique grand public et de la photo s’effondrent, quand ceux de la micro-information et des télécoms soufflent un peu.

Le marché des biens d’équipements de la maison a retrouvé le sourire au troisième trimestre 2015, selon la dernière étude GfK Temax*.

Le cabinet, via son baromètre trimestriel, met en avant pour ce secteur un chiffre d’affaires culminant à 7 milliards d’euros (juillet-septembre 2015), soit une progression, en valeur, de l’ordre de près de 2%.

Sur les neuf premiers mois de l’année, la croissance s’affiche en hausse de +0,5%, selon le baromètre GfK.

La bureautique, les consommables et les télécommunications tirent leur épingle du jeu et affichent la plus forte dynamique, avec des hausses respectives de 6,5% et 6,9%, sur le troisième trimestre, pour un CA de 555 millions d’euros et 1,7 milliard d’euros.

Copyright : GfK
Copyright : GfK

Toutefois, le secteur de l’électronique grand public a du mal à relever la tête, avec un recul du volume des ventes de l’ordre de -11,9%, lié notamment au contrecoup de la Coupe du Monde 2014, qui a mis un frein aux ventes de télévisions.

Le chiffre d’affaires du marché Audio Home System (AHS) continue de décliner (-11%), avec notamment un fort recul des chaînes Home Cinema (-34%), mais un attrait plus marqué (+13%) des chaînes Hi-Fi connectées.

Le marché de l’informatique enregistre une légère croissance de 3,2%, avec un chiffre d’affaires de 1,36 milliard de dollars. GfK note que le prix moyen remonte en 2015, s’expliquant par l’éclatement de la bulle « tablette », qui implique un retour vers le PC portable au format « 2 en 1 ».

Concernant le secteur des télécommunications, on note un ralentissement de la croissance pour le marché des smartphones. Certains produits haute de gamme n’ont pas connu le succès de leurs prédécesseurs, à cause de sorties plus tardives et plus ciblées, que le phénomène de l’entrée de gamme n’a pas réussi à combler.

 

*Méthodologie :
Le rapport GfK TEMAX est publié au niveau international. Les conclusions sont basées sur la consolidation des résultats mensuels et hebdomadaires des panels distributeurs de GfK. Le panel intègre les données de ventes à la référence de plus de 425 000 magasins à travers le monde.

 

Crédit image : Jirsak – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur