Bientôt des écrans de veille rémunérateurs ?

Cloud
Information - news

Après le SETI@Home, voici venus de nouveaux projets de calcul partagé. Mais cette fois-ci les sociétés promettent une rémunération aux particuliers.

Combien de fois laissez-vous votre ordinateur en veille, votre plus bel économiseur d’écran illuminant le bureau ? Assez pour exploiter les périodes de non-activité de votre machine à des fins, si non humanitaires, du moins profitables financièrement. En clair, suffisamment pour être payé.

Cela sera possible très prochainement, si l’on en croit les dires de trois sociétés américaines. Toutes partent du même principe : vous téléchargez un petit logiciel qui se mettra en route en même temps que votre écran de veille. Pour quoi faire ? Pour calculer. Vous ne serez alors qu’une minuscule partie d’une gigantesque opération tournant sur le plus gros calculateur au monde : des centaines de milliers d’ordinateurs, dont le vôtre, reliés ponctuellement par Internet.

Visiblement le succès du SETI a fait des émules, il faut dire que les chiffres sont impressionnants: un million et demi d’utilisateurs, plus de 500 000 actifs en même temps.

Parmi les nouveaux venus, on trouve Popular Power, Parabon Computation et ProcessTree Network. Ces trois entreprises américaines promettent donc des rémunérations pour exploiter les temps d’inactivité de votre machine. Sous quelle forme ? Mystère. A partir de quand ? Bientôt, disent-ils. Seule certitude : plus on calculera, plus on gagnera. Les premiers calculs porteront sur des applications à caractère humanitaire. Témoin Popular Power qui lançait fin avril 2000 sa première application dont la finalité est d’aider la recherche concernant la vaccination contre la grippe.

En attendant les premiers versements aux particulier qui mettent à disposition leur processeur, il semble que ces compagnies soient en pleine phase de recrutement de membres. A tous prix ? Quoi qu’il arrive vous pourrez toujours refuser d’être rémunéré !

Pour en savoir plus :

* Le SETI@Home

* Popular Power

* Parabon Computation

* ProcessTree Network


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur