Bientôt des processeurs à 4,5 GHz ?

Mobilité

Alors qu’Intel a bien du mal à livrer ses processeurs haut de gamme à plus de 600 MHz, IBM est sur le point de dévoiler une nouvelle technologie qui promet des puces tournant entre 3,3 et 4,5 GHz.

Durant la Conférence internationale ISSCC (International Solid-State Circuits Conference) qui se tient actuellement à San Francisco, IBM devrait annoncer le développement d’une nouvelle catégorie de puces propulsées à des vitesses pouvant atteindre 4,5 GHz ! Selon l’agence, Reuters, ces nouveaux processeurs utiliseraient des transistors de silicium conventionnels, tout en ayant une consommation électrique réduite de moitié.

Le principe, appelé “Interlocked Pipelined CMOS”, repose sur un système de fréquence distribuée. Alors que dans les processeurs actuels, la totalité de la puce fonctionne à la vitesse nominale, exprimée en MHz, celle d’IBM est découpée en différentes zones, chacune capable de fonctionner à une vitesse différente. Ce qui permet donc de contourner un des problèmes majeurs de la montée en fréquence des processeurs aujourd’hui : le dégagement de chaleur. En effet, plus la surface de la zone à haute vitesse est réduite, moins la puce dans son entier risque de chauffer.

Alors qu’Intel affirme pouvoir fournir ses Pentium III à 1 GHz, basée sur la technologie Willamette, avant la fin de l’année, l’annonce d’IBM jette un pavé dans la mare. Toutefois, selon les propres dires des chercheurs de Big Blue, il ne faut pas s’attendre à de telles fréquences dans nos PC avant 3 ou 4 ans. Dommage…

Pour en savoir plus :

* Le site officiel de l’ISSCC

* Intel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur