Bientôt un ‘Apple event’ ?

Cloud

L’exposition MacWorld du début d’année a validé en partie ce que Jobs avait annoncé un mois plus tôt : le gouffre du gigahertz “sera comblé dans le courant de l’année”. Mais à 733 MHz, même le plus puissant des G4 va avoir du mal à tenir tête aux fréquences annoncées par Intel : 1,7 GHz puis près de 2 d’ici à la fin de l’année. On dit Apple prête à relever le défi.

Le cycle des annonces Apple est relativement bien établi maintenant  : San Francisco en janvier, Tokyo en février, conférence des développeurs en mai, New York en juillet, Seybold en août, Paris en septembre. Et le cycle recommence. Sauf quand quelques surprises sont possibles entre-temps ! C’est ce que la firme à la Pomme appelle les Apple Events, une homonymie d’une fonction de son langage d’automatisation des tâches, AppleScript. Des Apple Events, il y en a eu, et il pourrait y en avoir un sous peu, à en croire Macosrumors qui cite des sources internes à Cupertino. La firme a toujours comme politique de ne pas commenter les rumeurs.

Les rumeurs de machines multiprocesseurs persistent

La Pomme préparerait toutefois une mise à jour de ses machines professionnelles et peut-être un lancement de nouveaux iBook. La montée en puissance des PowerMac G4 ne serait pas un événement étonnant : Steve Jobs a très clairement indiqué en novembre et décembre derniers les efforts qui seraient entrepris pour régler ce que la firme considère comme un faux enjeux : la montée en flèche de la fréquence d’horloge. On ne reviendra pas sur les raisons techniques faisant toute la différence entre la plate-forme Intel, qui nécessite cette montée en vitesse en raison de son architecture, et celle du PowerPC qui pour un même cycle d’horloge traite plus d’informations, en raison de son jeu d’instructions réduit. La rumeur veut qu’Apple entend proposer des machines multiprocesseurs sur la base de ses puces à 667 et 733 MHz. Il s’agirait d’une option proposée jusqu’au prochain MacWorld en juillet, période à laquelle la firme lancerait des versions à plus de 800 MHz.

Dans le même temps, le portable grand public de la firme pourrait se voir renouvelé : le site américain laisse à penser qu’il commence à se faire rare en commande et en distribution, ce qui laisse à penser habituellement à un renouvellement de gamme. L’iBook a vu deux mises à jour majeures depuis son lancement, dont une à MacWorld Tokyo en février 2000 et une à Paris en septembre dernier (voir édition du 16 février 2000). La version actuellement sur le marché est considérée comme ayant un excellent rapport équipement/prix, très difficilement comparable à des concurrents sur le marché des PC portables. Il se dit que le nouvel iBook pourrait se voir équipé de parties métalliques et disposer d’un écran plus large qui friserait les 13 pouces. Entre autres, le bus de la carte mère passerait à 100 MHz et la batterie pourrait bénéficier des dernières avancées de l’industrie.

QuickTime 5 et une mise à jour 10.0.1 de Mac OS X

D’autres annonces pourraient également être faites, comme le lancement très attendu de la mise à jour 10.0.1 de Mac OS X (voir édition du 4 avril 2001), ou bien encore le lancement de QuickTime 5, que les acquéreurs du nouveau système d’exploitation auront trouvé sur les CD d’installation, mais qui manque à l’appel sur le marché.

Pour en savoir plus :Le site de Macosrumors (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur