Bientôt une campagne de pub pour Windows Vista “pour rétablir la vérité”

Cloud

Microsoft dépensera 300 millions de dollars, rien de moins, pour redorer le blason de Windows Vista.

“Dans les prochaines semaines ,nous allons lancer une campagne pour aborder les doutes persistants que nos clients peuvent avoir sur Windows Vista”, annonce Steve Ballmer, PDG de Microsoft dans un message adressé à tous ses salariés en interne. Le message complet est disponible sur le blog BoomTown du réseau AllThingsDigital du Wall Street Journal. “Et plus tard cette année, vous verrez un effort plus complet pour redéfinir le sens et la valeur de Windows auprès de nos clients”, écrit-il ensuite.

L’éditeur de Redmond a confirmé depuis qu’il allait consacrer 300 millions de dollars à une campagne marketing destinée à redorer le blason de Windows Vista. Le système d’exploitation a fait l’objet de critiques depuis sa sortie en janvier 2007. “Avec le SP1, le travail accompli avec les fabricants de PC et l’écosystème de nos logiciels, nous avons corrigé les problèmes de compatibilité matériel et logiciel rencontrés dans Windows Vista”, affirme Steve Ballmer. Cette nouvelle campagne devrait donc “rétablir la vérité” sur le système d’exploitation.

Certains éditeurs de sites Web ont d’ailleurs cru que celle-ci avait déjà été lancée. Une rumeur rapidement démentie par un porte-parole de Microsoft. Il ne s’agissait que d’une bannière affichée sur le site de l’éditeur il y a quelques jours. L’image d’une toile peinte d’un galion voguant sur les flots accompagnée des mots : “Tout le monde croyait que la terre était plate – Ayez les faits sur Windows Vista” (At one point everyone thought the Earth was flat – Get the facts about Windows Vista).

Et les statistiques seraient là pour prouver les faits. Une étude réalisée ce mois-ci par le cabinet d’analyses Net Applications Market Share, montre que Windows Vista aurait atteint 16,14% de part de marché. Son prédécesseur, Windows XP, perd du terrain de manière très progressive avec aujourd’hui 71.2% de part de marché. Quelques semaines après l’arrêt officiel de la commercialisation de Windows XP, Microsoft choisi donc de jouer la carte Windows Vista à fond, “le succès de Windows est notre priorité”, a d’ailleurs rappelé Steve Ballmer à ses salariés.

A lire également sur Vnunet.fr : dossier spécial : Windows Vista : lente adoption


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur