Bientôt une licence WebOS pour Samsung ?

CloudMobilitéOS mobilesPCPoste de travailTablettes

Leo Apotheker, P-DG de HP, a confirmé être en pourparlers avec plusieurs constructeurs qui souhaiteraient implémenter WebOS dans leurs terminaux, dont Samsung, le mieux placé pour décrocher une licence.

Des machines Samsung équipées de WebOS, c’est pour bientôt. Tout du moins, à en croire Leo Apotheker, le P-DG de HP.

Un partenariat pourrait se nouer avec le constructeur sud-coréen, qui équiperait alors du système WebOS, issu du rachat de Palm, ses terminaux de la gamme Galaxy, tablettes et smartphones.

En juin dernier, Leo Apotheker avait déjà glissé quelques précisions quant à l’avenir de WebOS, alors fortement décrié pour son prétendu sectarisme, face à des solutions  telles que Google Android.

HP s’apprêterait en effet à concéder à plusieurs candidats une licence d’exploitation de son nouveau système d’exploitation basé sur le cloud. “Nous discutons avec plusieurs entreprises [dont] plusieurs ont exprimé leur intérêt“, a déclaré le patron du constructeur américain.

WebOS est un système d’exploitation exceptionnel qui ne doit pas se limiter aux produits HP“, avait-il ajouté, alors même qu’il excluait le licensing à grande échelle.

Ex-PDG de Palm et aujourd’hui patron du département du même nom après le rachat de son entreprise par HP, John Rubinstein tempère ces propos et prétend que les partenaires potentiels seront triés sur le volet.

But avoué de la manoeuvre : répandre WebOS sur une large gamme de machines, des téléphones mobiles aux ordinateurs de bureau. Dans cette lignée, HP prévoit d’ailleurs d’équiper ses prochains PC d’une configuration en double amorçage.

Au démarrage, l’utilisateur aura le choix entre Windows et WebOS, grâce à un gestionnaire de boot pré-installé dans les premiers secteurs du disque.

A termes, certains périphériques devraient également bénéficier des services du cloud, directement en relation avec WebOS. On peut d’ores et déjà interagir avec de nombreuses imprimantes par l’intermédiaire d’une liaison sans fil.

HP en avait d’ailleurs fait la démonstration au cours de sa conférence parisienne, organisée à l’occasion de la sortie de son TouchPad, une tablette 9,7 pouces destinée au grand public comme aux entreprises.

Un tel accord affranchirait Samsung des contraintes que lui pose Android, en plus d’offrir une alternative à Bada, système vieillissant. De son côté, HP compenserait des prévisions de ventes revues à la baisse pour le trimestre à venir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur