Bill Gates croit toujours au développement d’Internet

Cloud

Fin de l’hégémonie américaine sur le marché du logiciel, Internet en plein développement dans les années qui viennent. Telle est la nouvelle vision d’avenir que Bill Gates a donnée à un parterre de chefs d’entreprises autrichiens.

Bill Gates est toujours optimiste, du moins il s’en donne l’apparence. Le 4 février dernier, l’architecte logiciel en chef a tenu, à l’occasion d’une conférence donnée à Vienne, à rassurer les chefs d’entreprise autrichiens en leur promettant que la récente crise des valeurs technologiques n’arrêterait pas le développement d’Internet. Il va même plus loin en prédisant, selon l’AFP, que “permettre aux entreprises de réaliser des transactions vraiment complexes sur l’Internet prendra encore trois à quatre ans”. Cela ne coûte rien et permet d’excuser les éventuels retards par rapport aux promesses antérieures.

Quelque peu démagogique face à un public européen, il a prédit la fin de l’hégémonie américaine sur le marché des logiciels dans les dix prochaines années. Entre l’Europe, l’Asie et l’Inde qui développent des logiciels, il ne prend pas trop de risques en affirmant cela. Après la “vraie” révolution numérique qui reste à venir (voir édition du 2 janvier 2001) et le PC idéal prévu pour dans 10 ans (voir édition du 10 décembre 2001), Bill Gates n’aura aucun mal à se reconvertir en oracle de l’industrie informatique s’il est licencié de Microsoft…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur