Bill Gates veut continuer d’enrichir Windows

Cloud

Le patron de Microsoft pense que la justice finira par considérer l’intégration d’Internet Explorer dans Windows comme une innovation. Il prévoit déjà d’ajouter de nouvelles applications au coeur de son système.

Bill Gates campe sur ses positions. Lors de sa participation à un symposium organisé par le Gartner Group, il a défendu l’idée que s’il figeait son système d’exploitation, celui-ci serait rapidement inadapté au marché. Selon lui, “l’intégration d’Internet Explorer s’imposait comme une évidence. Et pour savoir si il y avait un bénéfice à tirer de cette initiative, il suffit de voir comment Netscape s’est empressé d’en faire autant.” Il s’est déclaré confiant pour la suite du procès expliquant que si l’on s’en tient au point de vue de la cour de justice, ce genre d’innovation constitue une réelle amélioration pour les utilisateurs.

Le patron de Microsoft compte d’ailleurs ajouter d’autres applications au sein de ses systèmes d’exploitations. Il a annoncé que NT 5 aurait des fonctions supplémentaires de clustering et de tolérance de panne et inclurait même des fonctions pour les transactions en ligne.

Scott Winkler, un membre du Gartner Group lui a demandé si avec de tels projets, il ne craignait pas de tuer le marché des éditeurs de middleware spécialisés dans les transactions comme Iona et Bea. Gates a aussitôt répondu : “Si je me mets tranquillement à l’écart et si j’annonce que je ne vais pas intégrer de logiciels de transaction dans mon système d’exploitation parce que certaines sociétés en tirent un maximum d’argent, je crois que c’est un mauvais calcul. L’industrie des nouvelles technologies ne fonctionnent pas du tout comme ça.” Une réflexion qui a déclenché les applaudissements des participants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur