Bill Gates : l’accès global à Internet n’est pas une priorité (désolé Mark)

Régulations
bill-gates-vision-developpement-mark-zuckerberg

Marqué par son expérience à travers sa Fondation, Bill Gates considère que ce serait “une blague” de placer l’émergence d’un monde connecté au même niveau que la découverte d’un vaccin contre le paludisme.

Bill Gates se concentre sur ses oeuvres philanthropiques à travers sa Fondation (la fondation Bill & Melinda Gates) mais il garde aussi un oeil sur le secteur IT en tant que Chairman de Microsoft.

Il peut se montrer un brin sarcastique sur des initiatives prises dans le domaine de l’Internet.

Par exemple, le projet Internet.org porté par Mark Zuckerberg (et d’autres acteurs de l’IT) vise à développer une véritable économie numérique en connectant la population mondiale. Rappelons que 5 milliards de personnes n’ont pas accès à Internet.

Dévoilé en août dernier, le plan Internet.org ne constitue pas une priorité en termes de développement aux yeux de Bill Gates.

Rappelons le crédo de la fondation Bill & Melinda Gates : “Chaque individu doit pouvoir mener une vie saine et productive. Dans les pays en développement, il s’agit d’améliorer la santé des personnes et de leur donner une chance de sortir de la faim et de la misère.”

Alors, lorsque le Financial Times demande à Bill Gates s’il devait choisir entre un vaccin pour vaincre la malaria (ou paludisme) et un monde connecté (poussé par le fondateur de Facebook), cette vision tend à l’irriter.

“Hmm, quel est le plus important, la connectivité ou le vaccin contre la malaria? Si vous pensez que la connectivité est la clef de tout, tant mieux pour vous, ce n’est pas mon cas (…) En faire une priorité ? C’est une blague.”

Tout en poursuivant : “Bien sûr que j’aime les trucs IT, mais si on veut améliorer les conditions de vie, il faut s’attaquer à des choses plus essentielles, comme la survie des enfants et leur alimentation.”

“Il faut que les enfants vivent, qu’ils aient la chance de disposer d’une bonne éducation.”

Pour découvrir la nouvelle vie de Bill Gates (58 ans), il est vivement conseillé de lire le long portrait que le Financial Times vient de consacrer au co-fondateur de Microsoft (en date du 1er novembre).

Précisons qu’en termes de philanthropie, Mark Zuckerberg n’est pas en reste.

Il serait le deuxième plus grand donateur aux Etats-Unis en 2012, derrière un autre milliardaire Warren Buffett (par ailleurs administrateur de la fondation Bill & Melinda Gates).

——————-

Quiz : Maîtrisez-vous le langage high-tech ?

—————

Credit photo : Microsoft

bill-gates-vision-developpement-mark-zuckerberg-divergence
Bill Gates : il n’y a pas que l’IT dans la vie.

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur