Bing progresse aux Etats-Unis mais peine à séduire dans le monde

Mobilité

Selon le cabinet ComSCore, Bing a dépassé la barre des 10% de parts de marché aux USA. Mais le moteur de recherche de Microsoft peine à faire son trou au niveau mondial.

Bing gagne en popularité de mois en mois, surtout aux Etats-Unis. Sur le secteur des moteurs de recherche, le petit-dernier de Microsoft s’est octroyé, en novembre dernier, une part de marché de 10,3% sur les 14,4 milliards de requêtes effectuées sur le sol américain, selon les derniers chiffres de ComScore, soit une progression de 0,4% en un mois.

Toujours leader sur ce secteur, Google a cannibalisé le marché américain à hauteur de 65,6% sur la même période, et s’offre même le luxe d’une augmentation mensuelle de 0,2%.

Les nouvelles sont un peu moins réjouissantes pour Yahoo, qui a vu sa part de marché dans le domaine des moteurs de recherche baisser de 0,5% d’octobre à novembre dernier, à 17,5%. Bing a ainsi probablement profité de ce recul de Yahoo Search.

Toutefois, le bilan au niveau mondial est plus mitigé pour le moteur de recherche de Microsoft. Celui-ci ne bénéficie que de 3,26% de parts de marché, soit une baisse par rapport à octobre dernier.

Yahoo se retrouve, de son côté, dans une assez mauvaise passe, avec des parts de marché en chute, à 6,22% en novembre. Google est bien loin devant et confirme encore une fois son statut de leader, avec ses 84,91% de parts de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur