Bitcoin : Paymium séduit les fonds Newfund et Kima Ventures

E-paiementEntrepriseLevées de fondsMarketingStart-up
paymium-levee-fonds
3 25

Paymium réunit un million d’euros pour développer ses services bitcoin en Europe. Mais le chantier de vulgarisation est énorme en France.

Le potentiel du bitcoin continue de séduire les investisseurs…ailleurs qu’en France. Mais il pourrait s’inscrire à terme dans l’agitation FinTech que l’on trouve dans l’Hexagone.

La société française Paymium, qui exploite une place de marché bitcoin et prestataire de services de paiements en bitcoins, boucle une levée d’un millions d’euros auprès des fonds Newfund et Kima Ventures (propriété de Xavier Niel), Galitt (conseils et services en monétique) et un groupe de business angels.

L’argent récolté permettra de développer le service en Europe et d’accentuer les investissements en R&D.

On oublie l’image du bitcoin traditionnellement associée à des activités cybercriminelles et aux trafics en tous genres.

Paymium parie sur le développement commercial auprès des particuliers et des e-commerçants.
Début 2014, la start-up avait témoigné auprès de la commission des Finances au Sénat qui se penchait sur le phénomène bitcoin en France.

Le co-fondateur Gonzague Grandval s’était lancé dans un plaidoyer pro-bitcoin mais, faute de statut légal et de régulation en France, la « monnaie P2P » est perçue comme une boîte noire par les autorités nationales.

La vision de l’écosystème pourrait changer avec notamment la persistance de Paymium et la crédibilité des investisseurs qui soutiennent la start-up. Début 2015, un partenariat entre Ingencio et Paymium avait été érigé.

Ainsi, le fonds Newfund a récemment investi dans Sabr.io, du nom d’une société new-yorkaise qui déploie des outils de lutte contre l’utilisation criminelle du bitcoin et de la blockchain.

« Nous comptons multiplier notre volume d’échanges par cinq d’ici fin 2016 », assure Pierre Noizat, un autre co-fondateur de la start-up dédiée au bitcoin (en fait, ils sont trois avec David François), cité dans le communiqué.

« En outre, l’intérêt de la technologie Blockchain, sur laquelle le bitcoin se développe, est maintenant largement reconnu par le secteur bancaire. Cela ouvre la voie à de nouvelles applications dans le domaine de la confiance numérique et des paiements. »

Parmi les nouveautés de Paymium figurent une interface de trading avancée pour les experts en bitcoins et un service gratuit d’envoi par mail d’argent (en règlements euros ou bitcoins) en Europe.

La plateforme d’échange bitcoin/Euro Paymium.com est présentée comme la première place de marché proposant un service en conformité avec la réglementation européenne sur les services de paiement.

gonzague-grandval-paymium-bitcoin
Gonzague Grandval lors d’un évènement bitcoin organisé par Paymium dans les locaux de Google France (décembre 2014)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur