Bitcoin : une reconnaissance institutionnelle avec le lancement d’un premier contrat à terme

BourseEntreprise
bitfinex-bitcoin

Le bitcoin s’institutionnalise avec l’introduction d’un premier contrat à terme pour la cryptomonnaie sur le CBOE (Chicago Board Options Exchange).

Nouvelle étape pour le bitcoin qui gagne une part de reconnaissance des institutions financières.

Les regards étaient braqués ce dimanche sur le CBOE (Chicago Board Options Exchange), qui a lancé le premier contrat à terme sur une cryptomonnaie. Une porte d’entrée institutionnelle qui permet aux investisseurs de parier sur le cours futur du bitcoin.

Concrètement, ces derniers doivent mettre sur la table au minimum 44 % de leur investissement, étant donné le profil de risque élevé pour un contrat sur un produit aussi volatile que le bitcoin.

Et de volatilité, il a été question dès les premières minutes du lancement du contrat à terme. Le contrat bitcoin, dont la date d’expiration est en janvier, a débuté à 15 000 dollars avant d’atteindre les 16 660 dollars après seulement six minutes de négociation ; soit une hausse de 11 %.

Les prix ont ensuite chuté, puis rebondi, et le contrat se négociait à 18 220 dollars vers 22 h 30, selon les données du CBOE. Environ 1 000 contrats ont changé de mains au cours des trois premières heures de transaction.

Le CBOE a même bloqué les échanges durant quelques minutes face à l’extrême volatilité du contrat : durant 2 et 5 minutes après des variations respectives de 10 % et de 20 %.

L’opérateur d’échange peut en effet imposer de tels arrêts après un mouvement du prix d’au moins 10 %.

Un contrat qui en appelle d’autres

En guise de témoignage de l’intérêt des investisseurs pour ce contrat, le site Web CBOE a connu des ralentissement.

«En raison de la forte densité de trafic sur notre site Web, les visiteurs de www.cboe.com peuvent constater qu’il fonctionne plus lentement que d’habitude et qu’il peut parfois être temporairement indisponible. Tous les systèmes de négociation fonctionnent normalement », a ainsi déclaré une porte-parole du CBOE.

Le lancement d’un contrat à terme pour le bitcoin représente une étape importante pour la monnaie numérique. D’autant plus que ce n’est qu’un début.

En effet, si le CBOE a été la première bourse à lancer des contrats à terme bitcoin dimanche, le groupe CME (Chicago Mercantile Exchange), concurrent du CBOE, prévoit d’ores et déjà de lancer un contrat à terme similaire plus tard en décembre. Et le Nasdaq se prépare pour un lancement pour la seconde moitié de 2018.

Injecter un effet de levier au bitcoin va mécaniquement ajouter à sa volatilité déjà extrême. Mais c’est aussi le début de la reconnaissance institutionnelle des cryptomonnaies par les institutions financières.

(Crédit photo : Alexander Kirch – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur