Bitdefender révèle le top 10 des arnaques sur Facebook

Régulations
facebook-bitdefender

Une étude de Bitdefender établit le top 10 des scams les plus populaires sur Facebook, diffusés pour piéger les internautes et dérober leurs données personnelles.

Une étude de la firme de sécurité IT Bitdefender vient d’établir le top 10 des arnaques les plus diffusées sur Facebook en cette année 2014.

Parmi ces scams destinés à attirer les membres du réseau social vers les filets des hackers, le top 3 revient les mini-applications « Qui a visité mon profil » (30,2%), « Changez la couleur de votre Facebook » (7,38%) et la fausse sextape de Rihanna (4,76%).

Suivent les arnaques liées à une offre de t-shirts gratuits ou à de cadeaux publicitaires défilmés, invitant les internautes à remplir de fausses études ou à installer des add-on malveillants qui exploitent leurs données personnelles

Des arnaques du type « Vérifiez si un ami vous a supprimé de sa liste », « Cliquez ici pour voir le top 10 des profils qui vous harcèlent le plus » ou encore « Découvre comment voir qui visite ton profil, tu n’es pas au bout de tes surprises ! » sont de plus en plus populaires.

« Pourquoi les utilisateurs veulent-ils toujours savoir qui a jeté un coup d’œil à leur profil, malgré tous les avertissements de sécurité à ce sujet ? », s’interroge Catalin Cosoi, responsable de la stratégie de sécurité chez Bitdefender.

« Ils pensent certainement qu’il s’agit de vraies applications… C’est ce que l’on appelle de l’ingénierie sociale, et elle atteint alors son plus haut niveau – un jeu psychologique entre le cybercriminel et sa victime. Les appâts ont changé avec le temps – harceleurs, voyeurs, admirateurs, petites amies trop attachées et ex qui vous hantent, mais la raison pour laquelle ces arnaques fonctionnent est simple : la nature humaine. »

 

Méthodologie
Cette étude se base sur les données issues de l’outil Safego de Bitdefender, l’application Facebook gratuite qui scanne les timelines et alerte les utilisateurs en cas de posts malveillants et frauduleux.

 

Quizz ITespresso.fr : Siri, Google Now, Cortana : la reconnaissance vocale, ça vous parle ?

 

Crédit image : 1000Words – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur