Bitfinex mutualise les pertes après le vol de 120 000 bitcoins

E-paiementMarketingSécurité
bitfinex-bitcoin
3 4

Bitfinex, qui s’est fait voler 120 000 bitcoins, mutualise les pertes : le solde de chaque compte diminue de 36 %. Qu’en pensent les utilisateurs ?

Le moment est venu pour Bitfinex de reprendre une activité normale… ou presque.

Il était environ une heure du matin ce lundi à Paris quand la plate-forme d’échange de monnaies virtuelles a relancé partiellement ses services*.

Pour autant, tout ne sera pas comme avant : certains utilisateurs vont perdre gros après le vol, la semaine passée, de près de 120 000 bitcoins, soit plus de 70 millions d’euros au taux de change actuel.

La nouvelle était tombée mardi dernier. De fil en aiguille, on avait pu reconstituer pour partie le scénario de ce hack à la suite duquel le cours de la crypto-monnaie avait chuté de près de 30 %.

Il a été décidé que tout le monde paierait les pots cassés : chaque utilisateur perdra en l’occurrence 36,076 % des avoirs qu’il détenait, sur le principe même d’une liquidation, avec un effet immédiat et les frais d’avocats en moins.

En contrepartie, chacun doit recevoir, à hauteur de ses pertes selon le taux de change du mercredi 3 août à 19 h (heure de Paris), des jetons d’une valeur unitaire d’un dollar et qui pourront bientôt être revendus ou échangés contre des actions au capital de la société hongkongaise iFinex, exploitante de Bitfinex.

Un pour tous, tous pour un ?

S’il n’est pas encore possible de procéder à des dépôts, à des échanges et à des retraits, les utilisateurs peuvent accéder à leur compte et consulter leur nouveau solde.

Cette méthode, que certains assimilent à du « Robin des Bois », est loin de faire l’unanimité. D’autant plus qu’elle touchera tout le monde, y compris ceux dont les comptes n’ont pas été piratés et ceux qui possédaient d’autres actifs que les bitcoins – contrairement à ce qui avait été envisagé initialement.

Du côté de Bitfinex, on assure discuter de « diverses options stratégiques » avec « de nombreux investisseurs potentiels » pour rembourser intégralement les clients. Mais cela « prendra du temps », les négociations n’en étant encore « qu’à un stade préliminaire ».

Certains relativisent et considèrent que cet épisode doit servir de leçon : il est important, comme dans le cadre d’investissements réalisés par exemple sur les plate-formes de crowdfunding, de diversifier le risque en ne conservant pas de trop grosses sommes sur un seul service.

Il faudra garder, en parallèle, l’ œil sur la campagne de phishing qui vise les victimes de ce « MtGox 2.0 ». Les e-mails, qui apparaissent comme légitimes mais sont malveillants, proviennent d’une adresse en @ibitfinex. À une lettre près, donc.

* À noter que sur la page d’accueil figure la mention « Nous sommes fiers d’être la plate-forme d’échange de bitcoins la plus sécurisée »…

Crédit photo : Alexander Kirch – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur