BitTorrent : la résistance aux majors s’organise

Mobilité

Attaqué par la MPAA, le site de téléchargement LokiTorrent fait appel à la générosité de ses utilisateurs afin de faire face à ses frais juridiques. En quelques jours, les 30 000 dollars demandés ont été atteints.

Nouvel épisode dans le bras de fer qui oppose actuellement l’industrie du cinéma, représentée par l’association américaine MPAA, et les sites de téléchargement peer-to-peer (P2P) utilisant le protocole BitTorrent : le site LokiTorrent, un des principaux fournisseurs de liens BitTorrent après la fermeture de Youceff.com (voir édition du 15 décembre 2004) et SuprNova.org (voir édition du 20 décembre 2004), a décidé de ne pas céder aux pressions des majors et de relever le défi du combat juridique. Pour ce faire, un appel à contribution a été lancé en direction de ses utilisateurs avec pour objectif de récolter 30000 dollars par mois, somme que le site estime nécessaire (et normalement suffisante) pour assurer ses frais de justice. Assignés en justice en décembre 2004, les responsables de LokiTorrent ont donc décidé de résister au rouleau compresseur juridique de la MPAA en basant leur défense sur le fait qu’ils ne peuvent être tenus responsables de l’usage fait de leur technologie. Paradoxalement, ils rejettent ainsi la responsabilité de la présence sur leur réseau de fichiers soumis à copyright sur les utilisateurs auxquels ils font justement appel.A votre bon coeur Sur le site, on peut ainsi voir un message à destination des sociétés précisant qu’elles ont la possibilité de faire retirer du réseau, sur simple demande, tout logiciel commercial dont elles détiendraient les droits. Précision quelque peu hypocrite au vu des nombreux fichiers soumis à copyright proposés en téléchargement…Dans la même veine, LokiTorrent n’hésite pas à présenter cette bataille juridique comme un combat entre David et Goliath, “pour le droit de télécharger librement sur Internet”, et dont l’avenir du P2P dans son ensemble dépendrait. Autant d’arguments destinés à stimuler la générosité des donateurs.Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les adeptes de LokiTorrent n’ont pas été sourds à cet appel: à l’heure où nous écrivons ces lignes, le compteur des donations mis en place sur la page d’accueil du site affiche 30022 dollars! Les sommes peuvent être versées via le service PayPal ou envoyées en espèces vers une boîte postale située aux Etats-Unis. Les internautes ont le choix entre un paiement ponctuel, avec un minimum de 10 dollars, ou un versement mensuel renouvelable.Si cette dernière option devait rencontrer le succès, cette opération démontrerait aux industries concernées qu’une partie des internautes est disposée à s’acquitter d’une sorte de forfait pour pouvoir télécharger à loisir. Peut-être une piste à suivre… Pop-ups et adwares s’installent sur les réseaux P2P Le subterfuge a été révélé par des journalistes de PC World : des fichiers musicaux appelant des fenêtres pop-up circulent sur les réseaux P2P. Le plus étonnant est que ces fichiers ont été introduits par la société Overpeer, une filiale de… Loudeye, un des principaux fournisseurs de solutions légales de vente de musique en ligne. Une pratique qui n’est peut-être pas aussi dissuasive que les fichiers leurres mais qui a l’avantage d’être plus lucrative.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur