BitTorrent Bundle : un attrait croissant pour la diffusion légale de contenus

Marketing
bittorrent-bundle

En quête de respectabilité, BitTorrent pourrait bien avoir trouvé son porte-étendard avec le chanteur Thom Yorke du groupe Radiohead.

En 2014, Thom Yorke, le chanteur britannique du groupe Radiohead, est devenu l’artiste le plus demandé légalement via BitTorrent grâce à son album solo “Tomorrow’s Modern Boxes” : on parle de 4,4 millions de téléchargements entre septembre (mise à disposition de l’album sur BitTorrent Bundle) et décembre 2014.

De quoi parle-t-on ? Depuis septembre 2013, les utilisateurs de BitTorrent peuvent accéder à des contenus légaux via BitTorrent Bundle (plus de 2 millions de contenus légaux disponibles en téléchargement essentiellement via programme).

La société BitTorrent, dirigée par Eric Klinker, désire rompre avec sa réputation associée au piratage illégal de fichiers multimédia.

Récemment, elle annonçait la diffusion prochaine via son programme BitTorrent Bundle d’une série originale baptisée Children of the Machine. A ce sujet, Kevin Fu, responsable des relations presse au sein de la société, déclarait : “Jusqu’à présent, nous n’avons pas fait ce qu’il fallait pour notre image de marque. Nous travaillons pour que cela change.”

Petit calcul de GigaOM : l’album de Thom Yorke de sept titres proposé au tarif de 6 dollars via BitTorrent Bundle multiplié par 4,4 millions de téléchargements, cela fait un chiffre d’affaires potentiel de 26,4 millions de dollars (en prenant en compte qu’il a été téléchargé 4,4 millions de fois).

Sachant que BitTorrent reverse 90% des revenus à l’artiste, Thom Yorke pourrait empocher jusqu’à 23,76 millions de dollars.

Modérons notre enthousiasme car il faut prendre en compte l’offre gratuite intégrée dans BitTorrent Bundle (une vidéo et une chanson en libre service). Or, ni le chanteur, ni BitTorrent n’ont communiqué sur la répartition des téléchargements entre les différentes offres du Bundle.

Il n’en reste pas moins qu’avec seulement 10% de téléchargements payants, le montant reversé à Thom Yorke dépasserait toujours les deux millions de dollars.

En lançant son album via BitTorrent, le chanteur déclarait alors qu’il était en quête d’une alternative aux chemins plus traditionnels de distribution des albums. Des chemins qui se nomment notamment iTunes avec ses 30% prélevés ou encore Spotify décrié par certains chanteurs pour les faibles royalties qu’ils perçoivent.

Que ce soit pour la musique ou les séries TV, BitTorrent pourrait donc devenir une alternative crédible à d’autres canaux de distribution ou de diffusion. BitTorrent y croit dur comme fer et a aussi récemment annoncé un navigateur Internet baptisé Maelstrom pour conquérir cet autre domaine.


Quiz : Connaissez-vous les banques d’images sur Internet ?

(Crédit photo : page Facebook de BitTorrent)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur