BitTorrent : Demonoid baisse le rideau

Mobilité

Considéré comme le deuxième plus gros annuaire de fichiers “torrents”,
Demonoid ne répond plus depuis deux jours. Un arrêt temporaire ?

Mort au combat le diablotin ou non ? Depuis deux jours, la communauté des téléchargeurs de fichiers “torrents” est en émoi. Considéré comme le deuxième plus gros annuaire référençant des liens “torrents” (après The Pirate Bay, qui semble lui on ne peut plus vigoureux), Demonoid.com ne répond plus. “Erreur 404”, “La connexion a échoué” sont des messages qui s’affichent régulièrement sur les écrans des habitués?

Après vérification, les administrateurs du site ne répondent plus non plus à leurs e-mails. Et les rumeurs les plus folles courent sur les éventuelles causes de cette interruption soudaine, d’autant que le site – d’origine néerlandaise – avait délocalisé ses serveurs au Canada en juin dernier pour échapper à une poursuite judiciaire de BREIN, une association “anti-pirate” locale, contre son fournisseur d’accès Internet.

“We are not commenting on this matter”

Parmi ces spéculations, l’une des plus relayées a été formulée par TorrentFreak (un weblog s’intéressant au P2P). Lequel estime qu’il “n’est pas impossible que le FAI canadien de Demonoid ait été contraint d’interrompre le service par la CRIA” (Canadian Recording Industry Association), une association canadienne de défense des droits des producteurs de disques.

Contacté par Vnunet.fr, un porte-parole de la CRIA nous a toutefois précisé que son association ne fait “pas de commentaires sur le sujet “. Les aficionados devront attendre encore un peu pour en savoir plus?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur