BizTalk, premiers pas de Microsoft vers le NGWS

Mobilité

Bill Gates a fini par lâcher quelques bribes d’informations sur les NGWS (Next Generation Windows Services). Lors d’une conférence en Floride, le fondateur de Microsoft a présenté BizTalk Server, un nouveau logiciel facilitant les transactions électroniques et qui devrait faire partie intégrante de la stratégie Internet de Microsoft.

Microsoft se décide finalement à lever en partie le voile sur sa stratégie Internet. Lors d’une conférence en Floride, le fondateur de Microsoft, Bill Gates, a présenté BizTalk Server 2000, un logiciel basé sur le langage XML (extensible markup language). Les premières versions de BizTalk devraient être sur le marché dans le courant de l’été (voir édition du 14 avril 2000). L’un de ses points forts est sa technologie “Orchestration”, issue de la coopération entre Microsoft et Visio Corp, que l’éditeur de logiciel a racheté en 1999. Orchestration permet aux entreprises de mieux automatiser leurs transactions électroniques, en liant gestion des stocks, livraison et facturation. “BizTalk était prévu à l’origine pour sortir beaucoup plus tôt, mais Microsoft a préféré retarder son lancement afin d’y intégrer cette technologie d’Orchestration” précise Marc Gardette, responsable de l’offre Middleware de Microsoft.

C’est une étape de plus pour Microsoft dans sa réorientation de l’informatique personnel vers l’informatique professionnel. “Nous avons besoin d’une nouvelle génération d’outils de logiciel pour construire les nouveaux sites du Web de l’Internet,” a commenté Bill Gates.

La technologie présentée fait partie de la nouvelle stratégie de Microsoft dans l’Internet, à savoir les NGWS (Next Generation Windows Services), qui devait être présentée à la presse le 1er juin mais qui a finalement été reporté au 22 en raison notamment de ses démêlés avec la justice américaine(voir édition du 29 mai 2000). Cette stratégie vise à adapter les produits de Microsoft, destinés à l’origine aux ordinateurs personnels, à l’Internet et à d’autres types d’appareils (organisateurs, téléphones cellulaires..). Mais surtout elle permettra à Microsoft de se positionner en fournisseur de services applicatifs accessibles par Internet. C’est d’ailleurs l’un des axes des démonstrations faites aujourd’hui par l’éditeur de Redmond au salon professionnel SuperComm, qui se tient en ce moment à Atlanta. Selon les propres termes du communiqué de Microsoft, “les démonstrations se concentreront sur les points clés pour les fournisseurs de services en ligne, y compris les solutions d’accès mobile aux données et les ASP (Applications Service Providers) et utiliseront les différentes versions du système d’exploitation Windows 2000”. Même si personne ne sait encore exactement ce que recouvre le sigle NGWS, on s’attend à une vraie prise de pied de Microsoft dans l’ASP. Et pas seulement au niveau des systèmes serveurs.

Pour en savoir plus :

* BizTalk.org

Le salon Supercomm


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur