BlaBlacar au-delà du covoiturage : la location de véhicules facilitée

E-commerceMarketingMobilité
blablacar-location-voitures

L’app de covoiturage BlaBlaCar réserve une offre de location de voiture longue durée à ses membres ambassadeurs, en partenariat avec ALD Automative et Opel.

BlaBlaCar entame une phase de diversification de ses services. Après le covoiturage, il investit le segment de la location de voitures longue durée en partenariat avec ALD Automotive et Opel.

Le groupe Internet a cherché à ériger une offre simple à découvrir dès aujourd’hui avec la nouvelle version de l’app BlaBlaCar.

Dans sa volonté de favoriser l’accès à la voiture (au-delà de l’achat pur et simple d’un véhicule), BlaBlaCar proposer une formule de location de voiture longue durée (48 mois ou 4 ans) pour disposer voiture neuve via un forfait mensuel “à prix attractif” et des services connexes (assistance, entretien, garantie, livraison du véhicule…).

“On voulait utiliser la force des grands nombres et la puissance de la communauté BlaBlaCar”, évoque Nicolas Brusson, CEO de BlaBlaCar, lors d’une conférence de presse organisée dans les locaux du siège parisien de la société.

On parle de 40 millions de membres dans 22 pays et 12 millions de voyageurs par trimestre au niveau international (dont deux tiers en France).

L’offre initiale de location de longue durée est destinée aux “membres ambassadeurs” (les 300 000 abonnés les plus actifs) de BlaBlaCar en France.

blablacar-mur-ambassadeurs
Le mur des Ambassadeurs BlaBlaCar

Une sélection d’une dizaine de modèles de voitures a été déterminée. Ceux d’Opel se distinguent mais Toyota, Volkswagen, Peugeo et Audi sont aussi dans la boucle.  

“Grâce à la communauté, on a pu négocier des conditions vraiment attractives”, estime Philippe Cayrol, en charge des partenariats chez BlaBlaCar. Notamment en termes de kilométrages (20 000 kilomètres par an).

Ainsi, par l’intermédiaire d’ALD Automotive, il est possible d’accéder à une location d’une Opel Mokka X pour 239 euros par mois (sur 4 ans).

Un contrat d’assurance spécifique est mis en place (ce n’est pas forcément le groupe AXA, partenaire de référence de la plateforme de covoiturage).

Une remise de 20 euros par mois est proposée si le membre ambassadeur sous contrat LLD propose au moins un plan de covoiturage sur le mois en cours. Inutile de forcer les invitations au voyage, le bonus n’est pas cumulatif en fonction du nombre de trajets effectués en covoiturage.

Néanmoins, au bout des 48 mois et en étant un covoitureur régulier, on peut aboutir à une réduction non négligeable de 960 euros (20euros x 48 mois) sur le contrat global.

“En France, à ce niveau de service, on ne trouve pas moins cher”, assure Philippe Cayrol.

Au nom d’ALD Automative, le CEO adjoint Fabrice Denoual évoque “une offre de gros déclinée pour le particulier”.

A travers l’offre BlaBlaCar, ce fournisseur de solutions de mobilité pour les entreprises (gestion de flottes) trouve un point d’entrée pour s’adresser au grand public.

La majeure partie de la souscription est réalisée de manière dématérialisée mais il reste encore une petite étape par un conseiller ALD pour boucler le dossier.

Le modèle économique repose sur un commissionnement versé à BlaBlaCar en fonction des contrats de location de longue durée souscrits via ALD et des modèles de véhicules retenus.

Si l’offre LLD rencontre un certain écho en France auprès de la communauté des ambassadeurs BlaBlaCar en France, Nicolas Brusson estime qu’elle pourrait être élargie au niveau de tous les membres en France voire déclinée à un niveau international.

blablacar-Visuel-Opel-Corsa
Copie d’écran de l’app BlaBlaCar avec la nouvelle option de location de véhicule longue durée

 

Photo illustration article : de gauche à droite : Nicolas Brusson (CEO BlaBlaCar), Philippe Cayrol (en charge des partenariats chez BlaBlaCar) et Fabrice Denoual (CEO adjoint d’ALD) (Source : NetMediaEurope)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur