BlaBlaCar lève 200 millions de dollars : une licorne prise en covoiturage

EntrepriseLevées de fonds
blablacar-levee-fonds
5 25

C’est confirmé : BlaBlaCar a bouclé une importante levée de fonds pour intensifier sa croissance à l’international.

La méga-levée de fonds se concrétise pour BlaBlaCar. Même s’il y a eu quelques hésitations sur le montant final…

Le service Internet et mobile dédié au covoiturage vient de boucler une levée de fonds de 200 millions de dollars (ce qui correspond à un peu près 177 millions d’euros).

Nicolas Brusson, l’un des fondateurs de BlaBlaCar qui occupe les fonctions de COO, l’a confirmé dans une interview à Reuters.

La nouvelle valorisation n’est pas précisée mais on évoque 1,4 milliard de dollars (1,23 milliard d’euros).

La poursuite de la croissance à l’international va s’intensifier pour BlaBlaCar, qui entre dans la catégorie des licornes (start-up dont la valorisation dépasse le milliard de dollars).

« Nous allons nous lancer au Brésil début décembre », a déclaré Nicolas Brusson. « En 2016, nous allons nous concentrer sur l’Asie et d’autres pays d’Amérique latine. »

Sous la houlette de son CEO Frédéric Mazzella, BlaBlaCar, qui revendique plus de 20 millions d’utilisateurs, opère dans 19 pays en Europe (France, Allemagne, Italie, Espagne, UK) mais aussi en Russie, au Mexique, en Turquie et en Inde.

C’est la quatrième levée de fonds pour la société Internet depuis sa création en 2006.

En juillet 2014, BlaBlacar avait bouclé un financement à 100 millions de dollars auprès des fonds d’investissement Index Ventures, Accel Partners, ISAI (le fonds des Net-entrepreneurs) et Lead Edge Capital.

Pour cette nouveau méga-tour de table de 200 millions de dollars, on ignore l’identité des acteurs qui se sont impliqués activement dans ce financement.

La semaine dernière, après un article de TechCrunch qui pariait sur un tour de table de 160 millions de dollars, BlaBlaCar s’était contenté de préciser que « les fondateurs de BlaBlaCar discutaient avec des investisseurs ».

(Photo illustration : Frédéric Mazzella, CEO BlaBlaCar)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur