Black Friday, Noël : l’e-commerce en France bascule en mode rush

E-commerceMarketing
fevad-noel-black-monday
4 25

Selon la FEVAD, 9 internautes sur 10 sont prêts à acheter leurs cadeaux en ligne pour Noël. Le Black Friday sert-il vraiment de piste d’échauffement ?

Cette année, le Père Noël sera-t-il généreux aussi avec les cybermarchands ?  La FEVAD peut se montrer raisonnablement optimiste.

La principale organisation des e-commerçants en France a sorti son étude d’intention d’achats pour la période des fêtes de fin d’année*.

Plus de 13,5 milliards d’euros devraient être dépensés sur Internet à cette occasion.

32 millions d’internautes comptent acheter leurs cadeaux par ce biais (+2 millions par rapport à 2015). Ce qui correspondrait à près de 9 internautes sur 10 (87%) prêts à effectuer cette démarche.

Néanmoins, ils resteront plus raisonnables avec leurs portefeuilles. Les cyberacheteurs dépenseront en moyenne 329 euros quel que soit le canal (PC, tablette, smartphone), contre 341 euros en 2015.

La majeure partie des achats en ligne est réalisée à travers un ordinateur (fixe ou portable) dans 67% des cas. Puis la tablette arrive (21%) et le smartphone (13%).

Difficile de trouver des surprises dans les catégories de produits convoités : produits culturels (livres, DVD, CD), jouets, vêtements, chaussures, accessoires de mode mais aussi la gamme parfums – soins du corps – maquillage qui remonte nettement en termes de popularité (+5 point par rapport à 2015).

Logiquement, les internautes choisissent le canal Internet pour faire ses cadeaux de Noël afin d’éviter la foule dans les magasins (62% des cyberacheteurs) mais aussi pour dénicher des bons prix (55%).

Plus d’un sondé sur deux évoquent l’impossibilité de toucher le produit comme frein principal à l’acte d’achat online (52%).

Black Friday : la France conquise ?

Va-t-on percevoir cette année en France un effet Black Friday (25 novembre 2016) ou CyberMonday (28 novembre 2016), deux journées de promotions commerciales populaires du côté des Etats-Unis ?

Toujours selon le baromètre FEVAD, près de 9 cyberacheteurs sur 10 (89%) se déclarent prêts à bondir dessus. C’est 5 points conquis par rapport à 2015.

RetailMeNot (bons plans shopping) propose une infographie à ce sujet pour mesure l’impact positif relatif au Black Friday en France (voir ci-dessous en partenariat avec Statista).

Ainsi, des enseignes comme Rue du Commerce vont proposer va diffuser des offres promotionnelles sur quatre jours (ça vient de démarrer jusqu’au lundi 28 novembre 12h00).

De son côté, FNAC compte chouchouter ses abonnés à son programme de fidélisation. Cdiscount a entamé sa semaine Black Friday.

Mais les dispositifs des acteurs franco-français restent timorés comparé à celui de la branche française d’Amazon qui se permet même d’enclencher une campagne par affichage digitale dans les transports en commun parisien.

e-Commerce : un troisième trimestre solide

Parallèlement, la FEVAD a également cette semaine un bilan sur le troisième trimestriel 2016. Les ventes sur Internet ont atteint 16,9 milliards d’euros (contre 15,1 milliards d’euros à la même période l’an passé), selon la fédération des sites Internet marchands.

Le nombre de transactions augmente +17% pour atteindre un volume de 227 millions. En revanche, le montant moyen de la transaction baisse de 4% sur un an pour redescendre à 75 euros.

« Sur 10 ans, le panier a perdu 13% », constate la FEVAD. Se dirige-t-on vers un record de sites marchands actifs ? La barre des 200 000 pourrait être atteinte dès cette année.

En l’état actuel, on en recense 195 450 (+9% en un an). Sachant qu’il faut prendre en compte l’activité intense des marketplaces en France (une trentaine actives selon Neteven) mais qui constitue un moteur de croissance pour le secteur Internet marchand.

*Mediametrie//NetRatings, en partenariat avec la FEVAD, a interrogé du 17 au 24 octobre 2016, 3 000 internautes de 15 ans et plus sur leurs intentions d’achat en ligne.

Infographie: Prix cassés, chiffres d'affaires gonflés | Statista
Vous trouverez plus de statistiques sur Statista


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur