BlackBerry 10 joue le mélange des genres

CloudMobilitéTablettes
BlackBerry Bold 9790

L’essence de PlayBook OS, les widgets d’Android, l’interface de Windows Phone : RIM songerait à jouer d’une alliance des genres pour développer une plate-forme BlackBerry 10 orientée grand public.

En conformité avec la réorientation stratégique que compte opérer RIM, la plate-forme BlackBerry 10 pourrait délaisser les accents professionnels pour endosser le costume d’un OS tourné vers le grand public.

Tout du moins en apparence, au regard des quelques indiscrétions de CrackBerry, qui prétend notamment, à l’appui de multiples clichés, que l’ensemble reprendra les traits de l’actuel PlayBook OS, implémenté sur la tablette tactile du même nom.

En ligne de mire, l’interactivité, avec de nouveaux widgets inspirés de l’écosystème Android et une interface bariolée qui n’est pas sans rappeler celle de Windows Phone.

Semble s’orchestrer, en parallèle, une convergence des usages au prix d’une mise en avant des réseaux sociaux, intégrés jusqu’au sein d’applications tels le client de messagerie et le service de visioconférence, ce dernier augurant de surcroît d’une généralisation des webcams frontales sur les smartphones BlackBerry.

Tirer la quintessence de cet OS revitalisé, qui plus est ponctué des bons et loyaux services de la fonction Bridge (communication avancée entre terminaux de la marque via l’interface Bluetooth) demeure néanmoins une autre paire de manches.

D’autant plus que RIM, dans l’absolu, a d’autres chats à fouetter. Et une nouvelle tablette à introniser comme il se doit, à l’occasion d’un Mobile World Congress de Barcelone.

Nouvellement investi à la tête du constructeur canadien en remplacement de Mike Lazaridis et Jim Balsillie, Thorsten Heins a en effet laissé entrevoir, lors de sa première convention développeurs européenne (à Amsterdam), des ambitions aux antipodes de la morosité qui anime l’écosystème BlackBerry.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur