BlackBerry 10 : du Twitter et du Google Talk en natif

Mobilité
RIM BlackBerry 10 Twitter Google Talk

A 15 jours du grand show BlackBerry 10, RIM met un point d’honneur à consolider l’écosystème logiciel, avec des applications natives pour Google Talk et Twitter.

A deux semaines du grand show BlackBerry 10, RIM a-t-il définitivement vaincu ses démons ?

Fustigé à répétition pour la pauvreté de son écosystème logiciel, le fabricant télécoms canadien a tendu bien des perches aux développeurs pour s’attacher leur concours.

Les efforts se sont portés sur la constitution d’un environnement unifié pourvu d’une logithèque conséquente, dont certaines applications natives entrevues comme des piliers.

C’est le cas de Twitter et Google Talk, qui se fondent enfin dans l’interface utilisateur et ne dépendent plus d’un navigateur Internet, tout du moins à se fier aux captures d’écran relayées sur BB10BelieveBlogSpot.

Des notifications aux mentions en passant par les raccourcis, l’intégration est telle que l’expérience, dans son ensemble, converge avec celle d’Android et iOS.

Les deux premiers smartphones sous BlackBerry 10 arriveront le 30 janvier. Les quatre grands opérateurs américains se seraient positionnés pour les distribuer, sans pour autant communiquer de date pour le lancement commercial.

Si RIM se refuse à tout commentaire à cet égard, BGR se risque au jeu des pronostics et évoque le 28 février, en se basant sur un extrait de l’inventaire de Best Buy Canada. Prix annoncé, environ 600 euros après conversion de devises.

Pour rattacher les développeurs à sa cause, RIM a notamment garanti une prime à qui assurera, pour l’échéance du 30 janvier, la compatibilité de son application avec BlackBerry 10.

Dernièrement, deux réunions se sont tenues sous la forme de marathons à l’issue desquels chaque portage approuvé à l’épreuve du contrôle qualité était récompensé par une prime de 100 dollars.

En 48 heures, ce sont pas moins de 15 000 applications qui ont enrichi une logithèque aujourd’hui constituée de quelque 70 000 titres.

RIM n’exclut pas d’aller piocher, à terme, sur Android, via un mode de compatibilité ou un système de virtualisation.

En parallèle, court jusqu’au 19 janvier le programme Built for BlackBerry avec, sous conditions, jusqu’à 10 000 dollars à la clé pour chaque nouvelle application publiée.

Les enjeux dans le BtoB sont tels que les efforts se sont portés par avance sur les entreprises, via le programme d’adoption BlackBerry 10 Ready : un smartphone offert et une formation en ligne.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien l’univers BlackBerry ?

Crédit photo : Olga Popova – Shutterstock.com
Crédit logos : Twitter &  Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur