BlackBerry Classic : un oeil dans le rétroviseur

Mobilité

Comme prévu, BlackBerry vient de lancer le smartphone BlackBerry Classic, signant le retour en force du clavier physique.

BlackBerry compte bien s’appuyer sur ses forces afin de se projeter vers l’avenir, tout en regardant dans le rétroviseur. L’une d’entre elles réside bien entendu dans les terminaux mobiles à clavier physique. Récemment, on a retrouvé un tel clavier sur le smartphone Passport, un terminal haut de gamme singulier qui s’adresse aux professionnels. Le voici maintenant de retour sur un modèle plus centré sur le milieu de gamme : le Classic.

Le Classic fait indéniablement penser aux terminaux de la gamme Bold du constructeur. On retrouve donc le clavier physique, mais aussi le petit écran écran carré, entre lesquels se trouve un pavé tactile réduit.

Mais l’écran est plus grand que sur un BlackBerry Bold 9900 par exemple. Plus exactement, il s’agit d’un écran carré de 3,46 pouces de diagonale affichant une définition de 720 par 720 pixels. Cela se traduit par une résolution de 294 ppp (pixels par pouce). Côté hardware, pas de révolution, puisque le Classic reste avant tout un terminal de milieu de gamme. Il embarque ainsi un SoC Snapdragon avec processeur double coeur cadencé jusqu’à 1,5 GHz et épaulé par 2 Go de mémoire vive.

Le stockage est, lui, assuré par 16 Go de mémoire flash extensible par carte mémoire microSD. On trouve aussi un APN dorsal avec capteur de 8 mégapixels ainsi qu’un second en façade avec capteur de 2 mégapixels. Le terminal est compact avec un encombrement de 130 par 72 mm et une épaisseur de 9 mm. On note aussi une comptabilité SlimPort du port microUSB (ce qui lui permet d’être connecté en HDMI à un téléviseur). Enfin, l’ensemble est alimenté par une batterie de 2515 mAh.

Le BlackBerry Classic bénéficie également de l’OS mobile BlackBerry 10 (ici en mouture 10.3.1), un OS lancé avec les Z10 et Z30. On y trouve depuis peu l’App Store d’Amazon ainsi que la nouvelle fonctionnalité Blend (un logiciel pour Windows et OS X et une application pour Android et iOS) qui assure une continuité au passage d’un terminal BlackBerry à l’écran d’un autre appareil.

Le BlackBerry Classic est commercialisé nu (c’est-à-dire sans abonnement) depuis mercredi dernier au tarif de 429 euros.

Si le groupe canadien tente un retour dans la téléphonie mobile avec de nouveaux terminaux, la sécurité reste un de ses arguments phares dans ce domaine.

La société canadienne avait ainsi annoncé un partenariat avec Samsung autour d’Android. Il se concrétisera l’an prochain par une offre de sécurité pour les terminaux mobiles (smartphones et tablettes) Android du constructeur sud-coréen.

Début 2015, BlackBerry va en effet fournir à Samsung sa nouvelle solution BlackBerry Enterprise Service 12 (BES12) afin d’améliorer la solution de sécurité Knox du constructeur asiatique. Knox bénéficiera alors d’un chiffrement de bout-en-bout.

blackberry-classic


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur