BlackBerry diversifie sa stratégie commerciale avec le smartphone Q5

Mobilité
blackberry-q5

Officialisé en mai dernier, le BlackBerry Q5, smartphone à clavier physique calé en milieu de gamme et porté par la connectivité 4G, arrive en France pour un prix conseillé de 380 euros TTC.

Troisième terminal de l’ère BlackBerry 10, le smartphone Q5, positionné en milieu de gamme et porté par la connectivité 4G, investit la France, affiché à 379,99 euros TTC hors subvention.

Inscrit dans une logique de conquête du grand public, il est l’emblème des ambitions de renouveau que son fabricant entretient sur le marché européen.

La notion de rapport prix / prestations, qui transparaissait déjà dans la segmentation opérée avec la précédente génération de smartphones, entre les gammes Bold, Torch et Curve, reste d’actualité.

BlackBerry reconduit en l’occurrence le socle technologique du haut de gamme (modèle Q10), notamment sur l’offre logicielle, avec quelques concessions au niveau du hardware.

En blanc, noir, rouge ou rose, le Q5 reprend la silhouette et les principaux attributs de son grand frère : clavier physique (35 touches) et écran carré de 3,1 pouces (720 x 720 points) à technologie IPS.

S’il s’allège (120 g, contre 139 g pour le Q10), il ne s’affine pas (toujours environ 10,5 mm) et surtout, sa batterie de 2180 mAh n’est pas amovible.

La puissance du processeur est également revue à la baisse, très certainement pour une question d’économies d’énergie : il s’agit toujours d’un SoC Qualcomm Snapdragon sur base ARM bicoeur, mais dont la fréquence d’horloge est ramenée de 1,5 à 1,2 GHz.

Constat similaire pour l’appareil photo, qui perd en résolution, de 8 à 5 mégapixels. En revanche, les 2 Go de mémoire vive et les 8 Go de stockage (extensibles via une carte microSD jusqu’à 64 Go) sont toujours au rendez-vous.

BlackBerry ne taille pas plus dans la connectivité, qui demeure fournie, entre Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 4.0, GPS, NFC (selon les versions)… et la 4G.

La dernière mouture de l’environnement BlackBerry 10 apportera des améliorations d’ordre esthétique, mais aussi fonctionnel. En tête de liste, un mode HDR (High Dynamic Range) pour l’appareil photo et un Hub plus ergonomique.

Selon le P-DG Thorsten Heins, la plupart des quelque 120 000 applications disponibles sur la logithèque liée au système d’exploitation sont compatibles avec l’écran carré.

Au sortir d’un premier trimestre fiscal mitigé (avril-mai-juin 2013) qui l’a vu écouler, sur un segment dominé par Android et iOS, environ 7 millions de smartphones, contre 70 millions pour Samsung et 37 millions par Apple, BlackBerry initie, avec le Q5, une stratégie axée sur le volume.

Les terminaux représentent aujourd’hui 71% de son activité, contre 26% pour les services et 3% pour les autres logiciels.

BlackBerry Q5

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les smartphones BlackBerry ?

Crédit photos : BlackBerry


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur