BlackBerry Entreprise Service 10 : RIM veut reprendre les rênes du MDM

CloudEntreprise
BlackBerry Enterprise Service

RIM adapte sa solution BlackBerry Enterprise Service à la complexité du BYOD, avec une console unifiée, doublée d’un support d’iOS et d’Android.

En l’imminence de sa grand-messe prévue pour le 30 janvier, RIM lève le voile sur une nouvelle pièce du puzzle BlackBerry 10.

Lumière est faite sur la solution de gestion des flottes mobiles (MDM) BlackBerry Enterprise Service 10 (BES 10).

Faisant valoir son expérience en la matière (plus d’une décennie), RIM s’ouvre à la complexité du BYOD (“Bring Your Own Device”, utilisation de terminaux personnels dans un cadre d’exercice professionnel).

A la gestion des smartphones BlackBerry s’adjoint désormais celle des tablettes PlayBook du même constructeur, mais aussi des appareils sous Android et iOS. Une fonctionnalité jusqu’alors proposée à travers BlackBerry Mobile Fusion, depuis l’automne 2012.

L’offre se consolide par ailleurs avec une console unifiée. Voulue plus intuitive, celle-ci regroupe tous les services d’administration en une fenêtre.

BES 10 entend également se distinguer de la concurrence en répondant à la problématique de la gestion des usages privés et professionnels propres au phénomène du BYOD.

Et cela en cloisonnant quasiment physiquement les deux univers grâce à la technologie Balance. Laquelle est cependant réservée aux seuls terminaux BlackBerry, comme le note Silicon.fr.

BES 10 assure également un accès sécurisé aux données et applications derrière le pare-feu de l’entreprise.

RIM lui associe un parc logiciel dédié : le BlackBerry World for Work. Les entreprises ont aussi la possibilité de déployer leur propre écosystème applicatif.

L’intégration des utilisateurs est effective depuis les annuaires Microsoft Active Directory, offrant davantage de granularité dans la gestion des profils et des groupes, notamment en fonction du mode de connexion (Wi-Fi, VPN, proxys…)

Ce n’est pas de trop face à la recrudescence des solutions MDM signées d’éditeurs tiers.

Pour convaincre les entreprises de ne pas se détourner de son offre, RIM propose de tester BES 10 durant 60 jours. Ce programme s’assortit d’une mise à niveau gratuite des licences, pour supporter les futurs terminaux BlackBerry 10 de l’entreprise.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les smartphones BlackBerry ?

Crédit photo : atiwat – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur