BlackBerry Mobile Fusion va plus haut dans le cloud

CloudEntreprise

RIM renforce sa plate-forme de gestion et d’administration des terminaux nomades, rebaptisée BlackBerry Mobile Fusion et destinée aux DSI.

RIM dévoile une nouvelle carte dans le jeu de la consumérisation des plates-formes mobiles. Les entreprises intéressées sont invitées à tester la version bêta privée du service Mobile Fusion, destiné à complémenter la solution dénommée Enterprise Server.

Le constructeur canadien envisage d’en libérer la mouture finale au mois de mars prochain, pour “faciliter la vie des DSI“.

Au programme, l’administration à distance de terminaux mobiles via une console Web née du rachat, en mai dernier, de l’éditeur Ubitexx.

A la base de la démarche, une volonté d’étendre les capacités d’Enterprise Server, jusqu’alors plate-forme de référence dans l’écosystème BlackBerry, mais amenée à se subordonner à Mobile Fusion.

Il en résulte une solution de monitoring en temps réel d’appareils nomades (en premier lieu, smartphones et tablettes) dont le salarié est susceptible de faire usage à son domicile comme dans le cadre professionnel.

La diversification des systèmes d’exploitation a engendré un tel morcellement du paysage logiciel mobile que RIM, dans un souci d’universalité, a doté son produit d’une compatibilité étendue à iOS 4 et ultérieurs, ainsi qu’à Android 2.1 et suivants.

L’ensemble se base sur la mise en place initiale d’un système de fichiers indépendant destiné à l’exercice productif et séparé de la partition de stockage des données personnelles.

L’administration consécutive s’effectue alors par le biais d’une interface centralisée d’analyse des connexions sur le réseau d’entreprise, de définition de profils utilisateur, et de la synchronisation de contenus collaboratifs : agendas, contacts, documents…

Le concept repose sur une mise en exergue du cloud, ponctuée de l’installation d’applications à distance, de l’effacement d’urgence et de la récupération de fichiers sur un terminal égaré.

Quelques fonctionnalités avancées restent toutefois réservées à la gamme BlackBerry, dont la tablette Playbook, qui s’est vu réserver un traitement de choix.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur