BlackBerry : quelle nouvelle configuration avec John Chen ?

Régulations
john-chen-blackberry

Un nouveau CEO est chargé de redonner des ailes à BlackBerry en mauvaise posture. Il reste discret sur ses intentions. “Cela représente beaucoup de challenges. Sinon, je n’aurais pas été intéressé.”

Faute d’acquéreur ferme et solvable, BlackBerry a préféré renoncer à se vendre et essayé de remonter la pente en solo.

Actuellement en mauvaise posture, la firme télécoms canadienne compte s’appuyer sur une levée de fond de 1 milliard de dollars sous forme d’obligations convertibles.

Le tour de table serait bouclé. Fairfax, qui détient 10% de Blackberry, injectera 250 millions de dollars.

On connaît désormais les noms des autres fonds qui vont suivre le mouvement dans le capital : Canso Investment Counsel (300 millions), Mackenzie Financial (200 millions), Markel (100 millions), Qatar Holding (100 millions) et Brookfield Asset Management (50 millions), selon les éléments fournis par BlackBerry aux autorités boursières.

John Chen, le nouveau CEO nommé par interim pour prendre la place Thorsten Heins, se montre confiant pour le rebond de BlackBerry.

Il n’envisagerait pas d’arrêter la branche de production des smartphones pourtant déficitaires, avance Reuters.

“Je sais que j’ai suffisamment d’ingrédients pour bâtir un business durable à long terme”, assurait John Chen dès sa prise de fonction début novembre. “Je l’ai déjà fait avant et j’ai déjà vu le même scénario.”

Une allusion à Sybase (middleware et mobilité. L’éditeur de logiciels rencontrait des difficultés quand il a pris les commandes en 1998.

En 2010, après restructuration et repositionnement de Sybase, il a finalement vendu la société à SAP pour 5,8 milliards de dollars.

John Chen est resté discret sur la manière dont il compte s’y prendre avec Blackberry.

“Il y a plein de choses à faire. Cela représente beaucoup de challenges. Sinon, je n’aurais pas été intéressé.”

Néanmoins, il considère qu’il lui faudra 6 trimestres pour remonter la pente et présenter BlackBerry sous un nouveau visage.

A propos de ses intentions, le nouveau CEO a refusé de lier ses nouvelles fonctions avec celles de senior advisor qu’il occupe chez le fonds Silver Lake. “Cela n’a rien à voir”, assure-t-il.

Selon Silicon.fr, on apprend également que John va toucher un salaire de base de 1 million de dollars annuel agrémenté d’une prime de 2 millions. S’y ajoutent 13 millions d’actions d’une valeur de 85 millions de dollars qui seront acquises sur les 5 prochaines années.

——————–

Quiz : Connaissez-vous les sites de rencontres ?

—————–

Credit photo : BlackBerry via Flickr (BlackBerry Jam Europe 2013)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur