BlackBerry : une nouvelle division dans l’élan de sa mutation

Cloud

BlackBerry annonce la création d’une nouvelle division baptisée BlackBerry Technology Solutions (BTS) regroupant les actifs à fort potentiel de la société.

L’an passé, BlackBerry a amorcé un virage suite à la nomination de John Chen, ancien patron de Sybase, au poste de P-DG. En proie à des difficultés financières et devant l’obligation d’effectuer des choix stratégiques sur le marché des smartphones, le douloureux redressement a laissé sur le carreau plus de la moitié des employés du groupe.

Peut-on s’attendre à des relais de business avec la création d’une nouvelle entité répondant au nom de BlackBerry Technology Solutions (BTS) ? Sandeep Chennakeshu prend les rênes de cette nouvelle super division qui regroupe les actifs les plus prometteurs de BlackBerry.

Ancien président d’Ericsson Mobile Platforms et directeur technique de Sony Ericsson, il pourra compter sur son expertise technique pour faire les bons choix. Il a déposé 73 brevets et est aussi membre de l’Institute of Electrical and Electronics Engineer.

Un choix qui apparaît logique lorsqu’on examine les actifs qui intègrent BTS : les applications de chiffrement (avec Certicom), la plate-forme QNX (pour l’embarqué) et Project Ion pour les objets connectés, mais aussi Paratek (société acquise en 2012 spécialisée dans la conception d’antenne intégrée pour le cellulaire). Elle regroupe également un portefeuille riche de 44 000 brevets.

Combiner tous ces actifs dans une unité d’affaires unique dirigée par Sandeep permettra de créer des synergies opérationnelles et de nouvelles sources de revenus, poursuivant à cet égard notre stratégie de redressement“, a déclaré John Chen dans un communiqué.

BTS ne se veut pas simplement l’écrin d’un groupe à la recherche de son lustre d’antan, elle témoigne de la profonde mutation opérée par BlackBerry.

Mobilité, Internet des objets, sécurité : quels relais pour BlackBerry ?

De quels actifs parle-t-on ? Au coeur de son système d’exploitation mobile BlackBerry 10, QNX équipe aussi les systèmes d’infodivertissement embarqués dans 20 millions de véhicules ainsi que la technologie CarPlay d’Apple. Dans sa déclinaison Neutrino, l’OS léger temps réel est également utilisé dans de nombreux autres domaines (allant des routeurs aux centrales nucléaires en passant par les appareils médicaux.)

C’est un des fleurons de BlackBerry qui mise également sur l’Internet des objets. Marginalisé dans les OS mobiles dominés par iOS et Android, BlackBerry compte en effet gagner des parts de marché dans ce secteur en plein essor avec sa plate-forme cloud Project Ion basée sur QNX.

Mais, plus que jamais, le groupe désire séduire les entreprises en profitant de son image de marque en matière de sécurité notamment. Il a d’ailleurs fait l’acquisition en juillet dernier de Secusmart, une société allemande spécialisée dans la sécurisation des communications téléphoniques.

BlackBerry Enteprises Service (BES), sa plate-forme de gestion de flottes de terminaux mobiles, permettra aussi de surfer sur la tendance très en vogue du BYOD (Bring Your Own Device) grâce notamment à la dernière version BES 12 dévoilée en juin dernier.

Plus risquée : les entreprises sont également visées avec la phablette Passport attendue pour la rentrée. Elle se distingue par son écran 4/3 propice à la lecture de documents et à son clavier physique, autre domaine qui a fait la réputation de la société.

BlackBerry n’en oublie pas pour autant le grand public avec BlackBerry Messenger (BBM) décliné désormais sur 3 plates-formes en plus de BlackBerry 10. Son partenariat avec Amazon (pour proposer ses quelques 240 000 applications aux possesseurs de smartphones sous BlackBerry 10) pourrait également redonner du lustre à son OS mobile qui anime depuis mai dernier le Z3, un smartphone low cost.

Le groupe ne s’arqueboute toutefois pas uniquement sur ses forces mais se lance également à l’assaut de nouveaux domaines. En témoigne son partenariat (annoncé en juin dernier) avec la co-entreprise EnStream afin de fournir une plate-forme sécurisée destinée aux transactions mobiles entre les grandes banques et les consommateurs.

Crédit photo : @BlackBerry


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur