BlackBerry PlayBook OS 2.0 : une éphémère mise en lumière

CloudMobilitéTablettes

Hormis une fonctionnalité Bridge évoluée et un client mail amélioré, PlayBook OS 2.0, étape transitoire en attendant la plate-forme BlackBerry 10, ne relève guère que de l’anecdote.

Destinée à la seule tablette tactile du même nom, la version 2.0 de Playbook OS 2.0 est désormais disponible au téléchargement.

Pour mieux aguicher un public peu demandeur, RIM en avait dévoilé les principaux aspects à mesure qu’approchait l’échéance, originellement fixée à la fin de l’année 2012 et avancée pour l’occasion.

Entrevu telle une étape transitoire, avant l’arrivée de BlackBerry 10 censée en tirer l’essence, Playbook OS 2.0 avait notamment fait l’objet de multiples évocations quant à la refonte de Bridge, une fonctionnalité ambivalente à plus d’un titre.

Et pour cause. Par son biais, tablettes et smartphones de la marque jouissent, moyennant un recours aux communications Bluetooth, d’une osmose telle qu’il en résulte un écosystème logiciel polyvalent, plus cohérent.

Mais cette union sacrée, point fort au premier abord, s’est avérée envahissante et contraignante à l’usage. Elle reste pourtant de rigueur avec cette mise à jour. Tout au plus adjoint-elle au rang de ses loyaux services la déportation de l’affichage entre terminaux mobiles.

Revigoré d’un Runtime universel dédié à l’exécution des applications issues de l’Android Market (compatibilité encore limitée), l’ensemble hérite également d’un client de messagerie natif dont le rôle se résume à l’agrégation des fils de réseaux sociaux en plus des courriels.

Cette interaction concerne par ailleurs le répertoire de contacts et le calendrier BlackBerry. Les quelques compléments annexes relèvent de l’anecdote, mais symbolisent la ferme volonté de Research in Motion : jouer les irréductibles.

Reste que la PlayBook, première du nom, a du mal à séduire les entreprises et le grand public, malgré une baisse des tarifs (le modèle à 16 Go soldé à 199 euros dans les rayons de la FNAC).

Deux nouveaux modèles, en l’occurrence de 7 et 10 pouces, pourraient sous peu prendre sa suite.

RIM France fait fi de telles rumeurs et s’attache à recenser quelque 30 projets en entreprise à partir de sa tablette.

Et les intéressés d’annoncer, pour appuyer ces propos, le déploiement de BlackBerry Mobile Fusion, solution de gestion centralisée de terminaux mobiles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur