BlackBerry Q10 : comment les opérateurs l’intègrent à leur catalogue

Mobilité
BlackBerry Q10 Orange SFR

Le smartphone BlackBerry Q10 intègre progressivement l’offre des opérateurs, qui adoptent le modèle du subventionnement, du crédit à la consommation ou encore de la vente nue sans engagement.

Deuxième représentant de la nouvelle génération BlackBerry, le modèle Q10, qui perpétue l’ADN de la marque en combinant écran tactile et clavier physique, est disponible depuis quelques semaines en France.

Lancé un peu plus de trois mois après le tout-tactile Z10, il a progressivement intégré l’offre des opérateurs télécoms, porté notamment par sa compatibilité 4G LTE et son processeur bicoeur Qualcomm Snapdragon S4.

Sans avant-première, Orange et SFR ont quasi simultanément pris position sur le dossier. Si Bouygues Telecom a repoussé l’échéance en annonçant un lancement commercial “avant le mois de juin”, Free Mobile ne s’est pas encore prononcé.

Les stratégies diffèrent, mais près d’un mois après l’ouverture des réservations en ligne, il est plus facile de se faire une idée des tarifs, qui semblent désormais gravés dans le marbre.

Avec son écran 3,1 pouces (720p), sa coque en fibre de verre ceinte d’un arceau en acier et sa batterie amovible de 2100 mAh, le terminal s’affiche, hors subvention, à 619,90 euros TTC chez Orange.

Tenant compte d’une remise de 70 euros couplée à un remboursement différé de 100 euros valable jusqu’au 12 juin (conditions en PDF), le ticket d’entrée est fixé à 69,90 euros pour toute souscription d’un forfait Origami Jet (hors version SIM) à 79,90 euros/mois avec engagement de 2 ans.

La contribution s’élève donc à 1987,50 euros dans le cadre de cette offre.

Au palier inférieur, toujours sur 24 mois, la formule Origami Play en 4G (4 Go d’Internet mobile) à 69,90 euros rabaisse à 129,90 euros le prix du BlackBerry Q10. Soit un total de 1806,60 euros.

Pour un engagement d’un an (75,90 euros/mois), le téléphone passe à 199,90 euros. La facture atteint donc 1110,70 euros.

Dans la gamme Origami Play (2 Go), le Q10 est affiché à 199,90 ou 269,90 euros selon la durée d’engagement : un an à 55,90 euros par mois (1611,50 euros au total) ou deux ans à 49,90 euros par mois (1397,50 euros).

Le paramètre data est déterminant dans le cadre du forfait Origami Zen : avec une enveloppe de 500 Mo, le smartphone revient à 329,90 euros pour un engagement de deux ans à 29,90 euros/mois (soit 1047,50 euros) ; à 399,90 euros pour un an à 35,90 euros/mois (soit 830,70 euros).

Sans Internet mobile, la facture sur deux ans s’élève à 957,50 euros. Elle est de 760,70 euros sur un an.

Chez Sosh, l’offre sans engagement d’Orange, un seul tarif prévaut : 559 euros ou quatre fois 139,75 euros – sans frais – avec Francetel comme intermédiaire de crédit.

Orange BlackBerry Q10

A contrario, SFR ne propose pas d’acquérir le terminal via sa marque low cost (RED).

L’opérateur filiale de Vivendi affiche un prix de 649,99 euros nu et concentre les possibilités de subvention sur ses offres Carré.

On commence à 59,99 euros, tenant compte d’une ODR de 200 euros jusqu’au 3 juin, moyennant engagement de deux ans sur le forfait Carré Voyageur (139,99 euros par mois) ou Carré 6 Go (79,99 euros).

Ce qui fait 3419,75 euros dans le premier cas et 1979,75 euros dans le second.

Le BlackBerry 10 passe à 159,99 euros pour toute souscription d’une formule Carré 4 Go à 59,99 euros par mois sur 2 ans (soit 1599,7 euros au total).

Il est à 299,99 euros avec un Carré 2 Go à 39,99 euros (total : 1259,75 euros) ; à 419,99 euros pour un Carré 24/24 à 29,99 euros (soit 1139,75 euros).

SFR BlackBerry 10

Bouygues Telecom annonce pour sa part une disponibilité “avant fin mai”. Free Mobile ne s’est pas encore officiellement positionné.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les smartphones BlackBerry ?

Crédit photo : BlackBerry


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur