BlackBerry reprend du galon dans l’administration américaine

Régulations
blackberry-q5

Les smartphones équipés du serveur de gestion BlackBerry Enterprise 10 sont désormais certifiés par l’agence informatique du ministère américain de la Défense.

BlackBerry, qui perdait pied dans les hautes sphères de l’administration Obama, reprend des couleurs en devenant le premier constructeur de smartphones certifié par l’agence informatique du ministère américain de la Défense (DoD).

Ses nouveaux modèles Z10 et Q10, équipés du serveur de gestion BlackBerry Enterprise 10, peuvent désormais intégrer le système d’information gouvernemental, qui doit accueillir, d’ici l’automne, une flotte de 10 000 terminaux mobiles.

La Défense ne passera pas nécessairement commande auprès du fabricant télécoms canadien, mais elle acceptera, sur son réseau, les appareils BlackBerry 10 de son personnel.

Parmi les éléments retenus dans la certification, la capacité à séparer en deux environnements distincts les besoins personnels et professionnels, grâce à la technologie Balance (récemment portée sur iOS et Android).

La perméabilité des contenus et applications entre les deux types d’usages est une problématique propre au phénomène du BYOD (“Bring Your Own Device”) qui freine souvent les entreprises dans l’ouverture de leur SI aux salariés.

A la tête de la DSI pour le compte du DoD, Teri Takai est formel : “Il ne s’agit pas simplement d’adopter les nouvelles technologies ; il s’agit surtout de rester en phase avec les exigences d’État en termes d’accessibilité et de sécurité des données“.

Et Scott Totzke, vice-président responsable de la sécurité chez BlackBerry, d’ajouter : “Face à la montée en puissance des attaques sur les communications électroniques et les SI depuis des puissances étrangères, BlackBerry s’inscrit […] comme un partenaire éprouvé au fait des protocoles de sécurité de A à Z.

Cette bonne nouvelle intervient dans une période charnière, le Pentagone ayant notamment ouvert en février dernier, dans le cadre de sa nouvelle stratégie mobile, la voie au déploiement d’iOS et d’Android au sein du DoD.

La police de l’immigration, dépendante de l’Intérieur, avait rompu, quelques semaines en amont, une fidélité de 8 ans envers BlackBerry, débloquant une enveloppe de 2,1 millions de dollars pour effectuer la bascule.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les smartphones BlackBerry ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur