BlackBerry Venice : Android et clavier coulissant pour un lancement en novembre ?

MobilitéSmartphones
4 0

BlackBerry pourrait lancer son premier smartphone évoluant sous Android dès novembre 2015. Une nouvelle photo non officielle montre le terminal doté d’un clavier physique coulissant.

En juillet dernier, Reuters indiquait que BlackBerry avait programmé le lancement de deux smartphones Android d’ici la fin 2015 : le Prague et le plus haut de gamme Venice.

Ces informations non confirmées officiellement par la firme de Waterloo étaient alors suivies de la publication d’un rendu du Venice par Evan Blass, ancien collaborateur du média high-tech Engadget, via son son compte Twitter @evleaks.

Ce dernier vient de partager un nouveau cliché plus détaillé du terminal et annonce par la même son lancement aux Etats-Unis dès novembre auprès des 4 principaux opérateurs mobiles (AT&T, Sprint, T-Mobile et Verizon).

Qu’on se le dise, BlackBerry est plus enclin à l’ouverture depuis la nomination de John Chen au poste de P-DG, que ce soit au travers de sa plate-forme de gestion de terminaux mobiles BES12 ou bien de services de communication tels que BlackBerry Messenger.

La société reste également très attachée au clavier physique sur les smartphones. En témoignent les lancements des BlackBerry Classic et BlackBerry Passport en 2014.

C’est cette signature qu’on retrouve sur le Venice qui est effectivement pourvu d’un clavier physique coulissant sous le bas du terminal.

Le téléphone fait d’ailleurs penser à celui dévoilé par BlackBerry à l’occasion du Mobile World Congress 2015 avec la présence de ce clavier escamotable mais aussi des deux bords incurvés de l’écran, à l’image des Samsung Galaxy S6 Edge et S6 Edge+.

Mais, la grande nouveauté provient surtout de la présence d’Android, en lieu et place de BlackBerry OS 10. Si cela se confirme, il s’agirait d’une première pour la société.

Sur le cliché non officiel, on voit d’ailleurs les applications de Google en bonne place avec une déclinaison de son OS mobile qui semble proche de la version stock. BlackBerry n’aurait donc pas choisi l’option du fork pour pousser ses services, comme c’est le cas pour Amazon avec Fire OS.

Malgré cela, BlackBerry devrait également installer par défaut ses applications Android. On en trouve aussi d’autres, telles que WebEx, Bing et BBC.

Côté spécifications, les rumeurs font état d’un SoC (System on Chip) Snapdragon 808 (et non 810), d’un écran tactile de 5,4 pouces affichant une définition QHD (2560 x 1440 pixels), de 3 Go de RAM et d’un APN dorsal avec capteur de 13 mégapixels. Rien de bien original pour un terminal positionné sur le haut de gamme.

La présence de l’écran à bords incurvés pourrait être révélatrice d’un partenariat avec Samsung. Les deux sociétés collaborent d’ores et déjà sur la SecuTablet annoncée en mars 2015, une tablette Galaxy Tab 10.5 enrichie de fonctionnalités destinées à la sécurité des données et des communications.

Avant cela, les deux groupes s’étaient rapprochés pour la prise en charge l’environnement Knox dans BlackBerry Enterprise Service 12 (BES12) et les terminaux Galaxy qui en sont équipés.

D’ailleurs, la firme de Waterloo pourrait bien jouer la carte de la sécurité avec l’ajout de ses solutions dédiées.

Elle pourrait en particulier adosser ce terminal à la technologie héritée de Secusmart, société allemande acquise en juillet 2014. Cette dernière est spécialisée dans les technologies de protection contre l’écoute électronique ainsi que le chiffrement des données et de la voix.

BlackBerry_Venice_a


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur