BlackBerry Z10 : un frémissement sur le marché des smartphones

Mobilité
RIM mise tout sur BlackBerry 10

Marchés de prédilection de BlackBerry, le Royaume-Uni et le Canada auraient positivement répondu à l’appel du smartphone Z10, au gré d’une demande sans précédent ponctuée de ruptures de stock.

Au Royaume-Uni et au Canada, deux de ses marchés de prédilection, BlackBerry fait état de ventes records pour son smartphone Z10.

Sans pour autant livrer de chiffres, le P-DG Thorsten Heins évoque une demande sans précédent dans l’histoire du groupe télécoms canadien.

Le Z10 aurait plus précisément signé, outre-Manche, la meilleure performance jamais réalisée par un smartphone BlackBerry durant sa première semaine de commercialisation.

Ces prétentions corroborent les estimations initiales du cabinet d’analyse Jefferies & Co, qui avait relevé des files d’attente devant certaines boutiques télécoms et enregistré une pénurie sur le modèle blanc.

Il faut dire que BlackBerry a soigné son réseau de distribution, avec le concours d’opérateurs et revendeurs comme EE, O2, Vodafone, Phones4u, BT, 3UK et The Carphone Warehouse.

Même soubresaut au Canada, où le Z10 a engendré des ventes en volume “50% supérieures au BlackBerry qui jusqu’alors avait réalisé le meilleur démarrage commercial“, selon Thorsten Heins.

Le dirigeant souligne par ailleurs la forte proportion de néo-adoptants, à l’appui d’une étude menée par CIBC Marchés mondiaux, auprès des opérateurs canadiens Bell, Rogers et Telus.

Il est également question d’une réception positive aux Émirats Arabes Unis.

Malgré une volumétrie a priori sans grande comparaison avec celle de l’iPhone, c’est un départ remarqué pour ce smartphone 100% tactile, premier modèle à embarquer de série la plate-forme BlackBerry 10.

Convient-il d’y entrevoir les prémices d’un succès à grande échelle ou cette embellie tient-elle simplement à la réactivité des fans ? Difficile d’en juger pour l’heure.

Toujours est-il que le phénomène s’est exporté sur eBay, avec des enchères au-delà des 1500 dollars pour des exemplaires que les vendeurs disaient avoir reçus lors de la conférence BlackBerry 10, tenue le 30 janvier dernier.

Certains professionnels localisés au Royaume-Uni ont également affiché le produit dans leurs boutiques, proposé en achat immédiat à plus du double, voire du triple du prix public conseillé.

D’autres échéances cruciales interviendront entre février et mars, avec le lancement commercial dans plusieurs régions phares, notamment aux Etats-Unis.

En France, SFR et Orange s’apprêtent à mettre en place un système de réservations. The Phone House prépare lui aussi le terrain, avec un tarif annoncé à 579,99 euros TTC, hors subvention, pour un terminal débloqué.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les smartphones BlackBerry ?

Crédit photo : blog RIM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur