Bloc-notes pour Mac: Microsoft OneNote cible les adeptes d’Evernote

Apps mobilesCloudMobilité
microsoft-onenote-mac
1 2

Que ce soit sur Mac ou sur Windows, Microsoft veut favoriser la migration des utilisateurs déçus d’Evernote vers sa propre app de bloc-notes OneNote.

Microsoft désire aider les utilisateurs d’ordinateurs Mac à migrer d’Evernote vers son propre bloc-mémos numérique OneNote. Comment ? Grâce à OneNote Importer Tool. Un utilitaire qui permet aux utilisateur d’Evernote pour Mac de déplacer leurs éléments sauvegardés vers OneNote.

Ce n’est pas la première fois que Microsoft fait les yeux doux aux utilisateurs déçus d’Evernote. En mars dernier, la firme de Redmond avait lancé une version similaire de cet outil pour les utilisateurs de Windows.

L’outil de migration des notes Evernote vers OneNote sur Windows est d’ores et déjà à l’origine de la migration de 71 millions de pages Evernote, affirme Microsoft.

Pour utiliser OneNote Importer Tool sur Mac, il est nécessaire de disposer d’une machine évoluant sous Mac OS X 10.11 (alias El Capitan) ou plus récent.

Pour accélérer le processus de migration, il est recommandé d’avoir installé au préalable Evernote pour Mac, de s’être identifié sur le service et d’avoir synchronisé les notes sur sa machine. Une fois les notes importées sur OneNote, elles se synchronisent automatiquement sur tous les appareils où l’application de Microsoft est installée.

Pour convaincre les récalcitrants, Microsoft enfonce le clou en rappelant que le coût de l’abonnement à Evernote Premium (50 dollars par an) représente plus de 70% du coût d’un abonnement à Office Office 365 Personnel (à 70 dollars par an).

De plus, OneNote est disponible gratuitement sur de nombreuses plates-formes et fait partie de la suite bureautique Office, ce qui se traduit par des liens tenus avec Outlook, Word, Excel et PowerPoint.

Ca bouge chez Evernote

Les changements opérés récemment par Evernote seraient de nature à dérouter, ou même décevoir, de nombreux utilisateurs. Alors Microsoft tente d’amadouer les utilisateurs du carnet de notes virtuel concurrent.

Fin juin dernier, Evernote annonçait en effet que l’abonnement Evernote Plus passait à 3,99 euros/mois (contre 2,99 euros/mois auparavant) ou bien à 29,99 euros/an. Evernote Premium passait, lui, à 6,99 euros/mois (contre 4,99 euros/mois précédemment) ou bien 59,99 euros/an. Ce dernier permet de « profiter de la pleine puissance d’Evernote », avec en particulier 10 Go d’espace de téléchargement mensuel.

De plus, changement de règles d’utilisation puisque seuls les comptes payants Plus et Premium peuvent maintenant disposer d’un accès au service sur un nombre illimité d’appareils.

Dans un contexte tourmenté, Evernote tente de retrouver le chemin de la croissance. Le management a été modifié en juillet 2015. Phil Libin, co-fondateur d’Evernote, a laissé les fonctions de CEO à Chris O’Neill (ex-Google) pour prendre celles de président exécutif.

En termes de gestion de ressources humaines, Evernote a également procédé à des restructurations, se séparant de 18% de ses effectifs.

La société américaine a aussi récemment dû se résoudre à mettre un terme à plusieurs de ses services : Market (plateforme d’commerce), Clearly, Skitch et l’applications de recettes de cuisine Evernote Food.

Evernote n’a pas dit son dernier mot et compte accélérer le rythme des mises à jour afin de sans cesse améliorer le service. Elle met également en avant la qualité du service et la confidentialité des données qui prévaut.

(crédit photo : Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur