Blockchain : BNP Paribas et AXA s’unissent dans la gestion d’actifs financiers

CloudE-paiementMarketing
bnp-paribas-axa-assets-management-blockchain-utocat

Les deux branches de gestion d’actifs de BNP Paribas et d’AXA conçoivent une plateforme de distribution d’assets, avec la collaboration de la start-up lilloise Utocat.

La blockchain rapproche BNP Paribas Securities Services et AXA Investment Managers.

Les deux branches de gestion d’actifs pour le compte du groupe bancaire et du groupe d’assurance vont s’atteler au développement d’une plateforme de distribution basée sur la technologie Blockchain et les smart contracts. Elle sera destinée aux gestionnaires d’actifs et aux investisseurs institutionnels.

Objectif : optimiser les process de distribution de fonds et les flux d’informations entre les acheteurs et les vendeurs. Le tout dans un cadre de contrôle et de transparence renforcés censées être dans le moule de la nouvelle régulation MiFID II.

Le monde de la finance regarde avec un grand intérêt le potentiel de la blockchain au regard sa configuration: cette technologie de stockage et de transmission d’information est présentée comme une base de données numérique infalsifiable (qualifié de “registre”) qui fonctionne sans autorité centrale ou tiers de confiance.

A travers sa déclinaison Ethereum, elle permet d’exploiter des smart contracts du nom de programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat (source définitions : Blockchain France).

Utocat dans la boucle

Les deux branches de services financiers des groupes BNP Paribas et AXA on fait appel à la start-up Utocat.

Créée en 2014 par Clément Francomme, elle est spécialisée dans les solutions Blockchain pour les secteurs de la finance, de la banque et de l’assurance.

Trois domaines qui tentent de cerner le caractère disruptif de la blockchain, selon un rapport du cabinet conseil Investance.

Utocat développe sa propre plateforme d’accès à la technologie Blockchain pour faciliter et accélérer les projets de ses clients (Blockchainiz). Elle avait rejoint le programme d’accélération d’EuraTechnologies à Lille en 2015.

Elle vient de rejoindre LaBChain, le consortium monté par la Caisse des dépôts et consignations sous forme de “laboratoire d’innovation dédié aux architectures de consensus décentralisé”.

En septembre 2016, Utocat avait levé un montant de 500 000 euros auprès de business angels, de Bpifrance et du fond d’investissement Leap Ventures.

BNP Paribas et Axa avancent aussi chacun dans leur coin. Ainsi, fin 2016, la branche Corporate and Institutional Banking du groupe bancaire avait réalisé plusieurs paiements transfrontaliers en temps réel pour deux clients en dépassant le mode POC (proof-of-concept).

Crédit photo : https://twitter.com/BNPP2S


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur