Blockchain Partner: l’union fait la force pour accompagner les entreprises

CloudData-stockageEntrepriseStart-up
blockchain-partner-logo

Pour surfer sur cette technologie disruptive, Blockchain France (formation et conseil) fusionne avec le Labo Blockchain (développement d’applications).

Les expertises blockchain se consolident en France. Au regard des perspectives de marché (qui commencent à attirer les investisseurs) et pour gagner en visibilité sur un segment technologique qui reste à défricher.

La start-up Blockchain France (formation et conseil) fusionne avec le Labo Blockchain (développement technique d’applications). Le nouvel ensemble est baptisé Blockchain Partner.

La complémentarité des expertises permettra d’accompagner les entreprises dans de déploiement de telles applications innovantes ou de preuves de faisabilité (POC pour proof of concept en anglais). Tout en prenant en charge les dimensions de conseils (stratégiques, techniques et juridiques).

Claire Balva (photo ci-dessous), issue de Blockchain France (dont la création remonte à l’été 2015), prend la direction de la nouvelle entité Blockchain Partner composée d’une douzaine de collaborateurs.

claire-balva-CEO

Des premières références pour des expérimentations ou des pilotes sont affichées : Banque de France, BNP Paribas, GRT Gaz, Groupe ADP, Malakoff Médéric et RCI Bank and Services (groupe Renault).

Le nouvel ensemble compte réaliser un chiffre d’affaires de deux millions sur l’exercice en cours.

Prochain rendez-vous : le festival Futur en Seine (du 8 au 10 juin) pour la présentation d’un démonstrateur de vote en ligne via la blockchain.

Effervescence de la Blockchain et intérêt jusqu’au sommet de l’Etat

Cette technologie est “disruptive” à plus d’un titre en raison de ses qualités intrinsèques (“décentralisée, transparente et sécurisée”) de stockage et de transmission d’information.

Elle constitue une base de donnée numérique présumée infalsifiable susceptible de servir de “registre” de référence pour le monde de la finance par exemple. Mais on trouve aussi des applications dans l’assurance, l’énergie, la santé….

Au-delà de la planète start-up, des fournisseurs de technologies comme Microsoft ou IBM ont démarré l’exploitation de la blockchain…Chacun de leur côté.

La technologie P2P présente aussi des limites susceptibles de freiner son développement comme la consommation énergétique et l’incertitude sur son degré de résilience.

France Stratégie, organisme de prospective rattaché aux services du Premier ministre, vient de lancer un groupe de travail dont les conclusions seront remises fin octobre 2017.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur