BNP-Paribas : l’impact de la transformation digitale sur le réseau physique

CRMMarketing
bnp-paribas-transformation-numerique

BNP Paribas veut réduire de 10% le nombre d’agences bancaires en France d’ici 2020. Tout en rationalisant son organisation et en diversifiant son offre de services.

Si la transformation digitale de BNP Paribas représente des opportunités de nouveaux services à distance, elle est aussi associée à une réduction du périmètre d’agences bancaires en France.

À l’occasion de la Journée des investisseurs du Groupe à Paris, Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur Général de BNP Paribas, affiche sa volonté de aux « clients un ensemble de services numériques toujours plus fluides, simples et sécurisés pour leurs besoins bancaires quotidiens ».

Début février, un plan stratégique de transformation d’un montant de 3 milliards d’euros couvrant la période 2017-2020 avait été dévoilé avec cinq axes : « de nouveaux parcours clients », « faire évoluer le modèle opérationnel », « travailler différemment », « adapter les systèmes d’information » et « mieux utiliser les données au service des clients ».

Un plan de développement censé être financé par les 3,4 milliards d’économies générés sur la même période marquée notamment par une rationalisation de l’organisation IT.

transformation-numerique-bnp-paribas

Aujourd’hui, des précisions ont été fournies aux investisseurs à propos du contours de l’activité banque de détail en France et l’impact du digital.

Le groupe bancaire compte réduire de 10% son nombre d’agences en France, soit 200 relais concernés sur le territoire jusqu’à l’horizon 2020 (mais aussi 153 sur un total de 785 en Belgique).

A comparer avec le ratio de la Société Générale dévoilé en septembre 2015 : 20% des agences seront affectées dans l’Hexagone (environ 400 de ses 2221 agences).

Selon Le Monde qui cite une source interne, cette diminution lissée sur trois ans du nombre de guichets BNP Paribas en France pourraient aboutir à une réduction d’effectif de 2 à 4%.

Fort de la diversité de son offre bancaire grand public (avec la contribution de la banque digitale Hello bank), BNP Paribas compte attirer 600 000 nouveaux clients par an jusqu’en 2020.

Une stratégie offensive qui passe par une série de nouveaux produits et services innovants, en jonction avec les tech labs (L’Echangeur, L’Atelier…) et l’écosystème alimenté d’incubateurs (comme les espaces WAI, acronyme de We Are Innovation, pour faciliter l’open innovation entre startups et ETI, et d’accélérateurs (Fintech & Corporate by L’Atelier BNP Paribas).

On suivra avec une grande attention le projet Wa!, qui devrait émerger courant 2017. Cette solution, développé en commun avec Crédit Mutuel/Fivory, a vocation à servir de mode de paiement mobile universel associant des avantages clients et des offres de réduction en des distributeurs partenaires comme Carrefour, Auchan et Total.

Plus globalement, l’ensemble des lignes de business devront développer des services innovants.

transformation-numerique-bnp-paribas-services-digitaux

Crédit photo : BNP Paribas – Viva Technology 2016


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur