Boeder s’essaye aussi aux souris optiques

Mobilité

Le constructeur de périphériques allemand Boeder va commercialiser dès le mois de mai un dispositif de pointage basé sur une caméra qui analyse les mouvements donnés par l’utilisateur. Deuxième constructeur après Microsoft à utiliser cette technologie, Boeder vendra la Sensor 100 francs moins cher que le modèle Microsoft.

Deuxième souris équipée d’un dispositif de placement à base de caméra optique, la Sensor de l’allemand Boeder apparaîtra bientôt sur les linéaires des magasins spécialisés et de la grande distribution. Avec une petite caméra capable d’enregistrer 1 500 mouvements par seconde, cette souris se débarrasse de sa boule et de sa mécanique et permet donc de réduire considérablement l’entretien nécessaire. Cette technologie a déjà été utilisée par Microsoft sur l’Explorer qui est apparue en France en milieu d’année dernière (voir édition du 19 avril 1999). D’ailleurs la souris Boeder provient des mêmes usines de montage en Asie du Sud Est que les produits Microsoft.

D’une forme apte à satisfaire les gauchers comme les droitiers, la Sensor dispose d’une molette et se raccorde à un PC via une prise USB. Pour le moment, il n’y pas de pilote logiciel pour les Mac mais cette possibilité est à l’étude chez Boeder. Disponible dès le début mai, la Sensor sera vendue 259 francs TTC dans le réseau de distribution habituel de Boeder.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur