Boeing devient l’un des piliers de Skybridge

Mobilité

Le géant de l’industrie aéronautique et spatiale entre au capital de la future constellation de satellites. Il devrait assurer plus de la moitié des lancements de satellites avec ses lanceurs Delta.

Boeing devrait lancer au moins 40 des 80 satellites de la constellation de télécommunications à haut débit Skybridge dont Alcatel Space, filiale d’Alcatel et Thomson-CSF, est le maitre d’oeuvre. En échange de son entrée dans le capital de Skybridge, Boeing devient responsable de l’ensemble des lancements du programme et fournira 2 lanceurs Delta III, capables de lancer 4 satellites chacun, et 4 fusées Delta IV Medium+(5,4) qui peuvent placer 8 satellites en orbite basse simultanément. Skybridge doit entrer en service en 2003. Skybridge étudie d’autres propositions pour les 40 satellites restants, mais a déjà accordé une option partielle à Boeing.

Boeing se retrouve ainsi avec une corde supplémentaire à son arc. Après avoir été l’un des principaux fournisseur du réseau Iridium de Motorola et de la constellation Globalstar, le géant se retrouve en pointe dans Skybridge, un réseau concurrent de Teledesic, une constellation initiée par Steve Mc Caw, Bill Gates et… Boeing. Le grand perdant est pour l’instant Arianespace qui n’a pas réussi à percer. Mais un succès du premier tir commercial d’Ariane V, prévu vendredi 10 décembre, pourrait lui remettre le pied à l’étrier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur