Bogue : les grands comptes sur le pied de guerre

Cloud

Selon le Club informatique des grandes entreprises françaises, 350 experts reliés en réseau suivront en temps réel le passage à l’an 2000 et diffuseront une synthèse toutes les quatre heures.

A quelques jours de la date au triple zéro, la tension monte dans les grandes entreprises. Pour suivre le passage vers le 1er janvier, le Club informatique des grandes entreprises françaises (Cigref) prépare une cellule de veille qui sera active à partir du 31 décembre à midi jusqu’au 4 janvier prochain. Sa mission : relayer les informations techniques sur l’état des systèmes informatiques des 100 plus grandes sociétés de l’Hexagone. Les ingénieurs réquisitionnés profiteront aussi des décalages horaires pour observer la situation dans les pays du globe qui auront passé le cap plusieurs heures avant la France, notamment en Asie du Sud-Est où le Japon présente neuf heures de décalage.

Le Cigref explique que le ralentissement des activités informatiques des entreprises se déroulera en neuf étapes. D’abord, avant minuit, chacun s’assurera de la fermeture des applications non essentielles et limitera au maximum l’activité de l’entreprise, avec des accès limités aux messageries. Passé le cap des 00h00, les nerfs seront sollicités pour vérifier rapidement tous les équipements sensibles (énergie, climatisation, chauffage, alarme, réseau d’eau, ascenseurs, systèmes d’ouverture de portes, etc.). Si les réseaux locaux, le téléphone et l’Internet sont opérationnels et qu’aucun problème n’est décelé, les parcs informatiques redémarreront leurs systèmes d’exploitation et ensuite les applications non critiques.

Reste à savoir si des dysfonctionnements plus discrets n’auront pas passé entre les mailles du filet. Là encore, les entreprises françaises en activité au matin du 1er janvier prendront le pouls des compagnies japonaises qui finiront leur journée ouvrée au même instant.

Un état des lieux sur le passage à l’an 2000 sera publié toutes les quatre heures sur le site du Cigref. Les responsables de l’organisme seront présents à Bercy au ministère de l’Industrie et informeront Gérard Théry, Monsieur An 2000 du gouvernement, sur le déroulement des opérations. Bref, un réveillon pas tout à fait comme les autres…

Pour en savoir plus : Cigref 2000


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur