Borland : une stratégie Linux pour les services Web

Cloud

L’éditeur s’engage à accélérer le développement et le déploiement de services Web pour Linux. En amenant Linux sur le marché des serveurs e-business, Borland offre aux entreprises la possibilité d’étendre les processus métiers et les systèmes d’entreprise à l’Internet, depuis la plate-forme de leur choix.

Borland, fournisseur de plates-formes e-business, poursuit l’intégration de Linux au sein de ses solutions. Après avoir lancé Kylix, un environnement de développement rapide d’applications (RAD) Web pour Linux, l’éditeur vient d’annoncer sa nouvelle stratégie dont l’objectif est de permettre au système d’exploitation libre de prendre en charge les services Web. Ces derniers permettent aux entreprises de connecter des applications utilisant des formats XML et des protocoles Internet standard depuis des applications de bureau, des navigateurs Web, des systèmes mobiles ou encore des assistants numériques. Par ailleurs, les services Web permettent d’interconnecter facilement des applications à partir de plates-formes matérielles disparates, tels que les mainframes, les serveurs d’applications et les serveurs Web. De plus en plus, les entreprises considèrent les services Web comme un moyen d’interaction avec leurs clients, leurs fournisseurs, leurs partenaires commerciaux et leurs employés répartis dans le monde entier, à travers différentes plates-formes et technologies. Ces services prennent par conséquent une place prépondérante au coeur de l’entreprise.

Borland espère jouer sur la forte croissance que connaît Linux sur le marché des serveurs pour imposer sa solution et “élever Linux au rang de serveur e-business de référence”. L’annonce de Borland contribue à répondre aux besoins des entreprises souhaitant étendre leurs fonctionnalités Web via leurs plates-formes Linux. Les solutions RAD pour services Web de Borland étendront les fonctionnalités Internet des serveurs Web Apache et des applications pour Linux grâce à la plate-forme de développement RAD Kylix. Selon Borland, les sociétés pourront créer plus facilement des applications d’entreprise, quelle que soit la plate-forme utilisée, tout en prenant en charge les derniers standards du marché : XML, SOAP et WSDL.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur