Bouger la tête plutôt que la souris…

Mobilité

Supprimer la souris sans éliminer le pointeur. Tel est l’objectif de la société NaturalPoint qui, avec TrackIR, remplace la souris par un système de capteurs infrarouges. Un produit qui s’adresse autant aux handicapés qu’aux utilisateurs courants qui optimiseront leur travail, ou leur séance de Quake, en évitant les incessants allers-retours du clavier à la souris.

“Tenez-vous prêt pour la révolution !” Un slogan presque banal pour un produit qui l’est moins. Avec TrackIR, NaturalPoint propose rien de moins que de supprimer la souris de l’ordinateur, tout en continuant à exploiter l’interface graphique habituelle de Windows (98 SE, Me et 2000 exclusivement, des versions pour Linux et Mac OS étant en cours de développement). Pas question pour autant de remplacer les déplacements du pointeur de souris par des raccourcis clavier, à l’exception des clics et doubles clics. Le principe est bien plus simple : remplacer la souris par un autre capteur de mouvement, optique dans notre cas. En s’inspirant de la technologie de détection de mouvements (motion capture), une sorte de caméra infrarouge placée sur le haut de l’écran capte les mouvements d’un point lumineux situé sur le corps de l’utilisateur. Les déplacements du point sont traduits en coordonnées planes avant d’être transmis, via l’interface USB, à l’ordinateur qui se charge de synchroniser le mouvement du pointeur sur l’écran avec ceux de l’utilisateur. Le point sur lequel s’appuie le capteur optique peut être une pastille à coller sur le front (on déplace alors le pointeur à l’aide de la tête), une bague (déplacements à l’aide du doigt) ou encore une sorte de baguette à placer dans le creux de la main. A l’exception de ce dernier accessoire qui possède son propre bouton, l’équivalent du clic de souris s’effectue au clavier selon un paramétrage personnalisé des touches.

De nombreuses applications possibles

Même si TrackIR s’adresse de toute évidence aux handicapés, NaturalPoint vise tout autant les utilisateurs courants, des amateurs aux professionnels de la présentation, en passant par les propriétaires d’un ordinateur portable lassés de jongler avec le minuscule trackball trop ou pas assez sensible aux impulsions du doigt. Même les joueurs sont concernés. NaturalPoint travaille à des versions de son produit dédiées à la PlayStation 2 notamment. Nombre d’applications sont envisageables : remplacer la télécommande de son téléviseur par une bague pourrait en être une. En distribuant des outils de développement accompagnés d’un forum de discussion et des projets en cours présentés en ligne, NaturalPoint compte en partie sur les développeurs pour enrichir son produit. Lequel est vendu 99 dollars (un peu plus de 700 francs). Certes, pour une souris, c’est un peu excessif. Mais pour impressionner à l’occasion d’une présentation, ça reste largement abordable.

Pour en savoir plus :

Le site de NaturalPoint (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur