Bourse : Altice USA aborde le cap du NYSE en confiance

BourseEntrepriseFusions-acquisitionsLevées de fonds
altice-IPO-nyse

Le cours du titre de la filiale américaine du groupe Altice démarre bien en Bourse. C’est une grosse IPO dans le secteur télécoms et Internet.

Les premiers pas d’Altice USA sur le NYSE sont encourageants. Le titre de la filiale américaine du groupe télécoms-médias de Patrick Drahi a bondi rapidement de 6,77% à 32,03 dollars.

Vers 17h30, le cours est retombé à 31,72 dollars (+5,77%). Le prix d’introduction du titre avait été fixé à 30 dollars par action (c’est-à-dire dans le haut de la fourchette indicative comprise entre 27 et 31 dollars). Sachant que le volume de titres émis est important (63,9 millions de titres).

Cette opération de financement par le Bourse a permis à Altice USA de lever 1,9 milliard de dollars. La valorisation atteint 22 milliards de dollars.

C’est la deuxième IPO dans le numérique qui compte sur l’année 2017 (après Snap en mars) et même la plus significative dans le secteur des télécoms depuis l’éclatement de la bulle Internet en 2000, selon Dealogic.

Environ 7% du capital d’Altice USA ont été placés en Bourse. La holding Altice détiendra 70,3% du capital d’Altice USA et 98,3% des droits de vote.

Au sein d’Altice USA, les deux câblo-opérateurs Suddenlink et Cablevision (Optimum), opérant 21 Etats, disposent d’une base globale de  4,9 millions de clients grand public et entreprises. Ce qui place l’ensemble à la quatrième place du marché américain.

En 2016, Altice USA a réalisé un chiffre d’affaires de 9,1 milliards de dollars (pro forma), un résultat d’exploitation de 598 millions de dollars et une perte nette de 721 millions de dollars. Le niveau de dette est élevé : 22,3 milliards de dollars à fin mars 2017.

Cet appel au financement par voie de Bourse servira notamment à réduire son impact en procédant au remboursement d’une partie d’un emprunt de 2 milliards de dollars.

Parallèlement, la maison-mère Altice est cotée sur Euronext Amsterdam. Le groupe de Patrick Drahi ayant la volonté de se développer à la fois en Europe (avec notamment SFR en France) et aux Etats-Unis.

Altice est également présent en Israël, Portugal, République dominicaine et Suisse. En début de semaine, il a annoncé la vente de sa branche SFR BeLux (Belgique et Luxembourg) à l’opérateur Telenet pour 400 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur