Bourse : Apple chute, Facebook se redresse

BourseEntrepriseMobilitéSmartphones

Fortunes diverses pour les géants de la NetEconomie américaine sur les marchés financiers avec une forte baisse du cours d’Apple et un rebond de celui de Facebook

Après avoir été la première capitalisation boursière de la planète, Apple pourrait prochainement perdre sa couronne au profit du géant pétrolier Exxon-Mobil. Ces quatre derniers mois, le cours de l’action Apple a en effet décroché de plus de 30%, passant d’un prix unitaire de 700 dollars à moins de 500 dollars en début de semaine. En terme de capitalisation boursière, plus de 170 milliards de dollars se sont ainsi volatilisés depuis l’automne.

 

Les marchés semblent s’inquiéter d’une baisse de la demande pour l’iPhone 5 et d’une possible baisse de la profitabilité d’Apple, sous la pression de concurrents asiatiques comme Samsung. Les analystes gardent néanmoins leur calme avec un objectif de cours de 728 dollars, largement au-delà des actuels 506 dollars.

 

Tandis qu’Apple décroche, Facebook rebondit. Sur la même période, le cours de l’action a pratiquement regagné tout le terrain perdu depuis son introduction en bourse à 34 dollars au printemps 2012. Après avoir chuté à 17 dollars cet automne, le cours de l’action se situe désormais aux alentours des 30 dollars, permettant à Facebook de revendiquer une capitalisation boursière de près de 70 milliards de dollars.

 

Très critiqué pour avoir survalorisé son site lors de son introduction en bourse, Mark Zuckerberg a multiplié les initiatives ces derniers mois afin de monétiser sa gigantesque audience web et mobile et les analystes semblent reprendre confiance.  Reste désormais à savoir si les résultats du derniers trimestre, qui seront dévoilés dans une dizaine de jours, confirmeront la tendance…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur